Société
Marches des Fiertés 2014
Égalité des droits, Mariage | 04.09.2012 - 13 h 17 | 5 COMMENTAIRES
Mariage pour tous: La Tasmanie ne veut plus attendre
Publié par
Le dernier État australien à avoir dépénalisé l'homosexualité pourrait devenir le premier à ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Le Parlement australien doit se prononcer en fin d’année sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. La proposition de loi a peu de chances de passer: la Première ministre travailliste (centre-gauche), Julia Gillard, a à plusieurs reprises réaffirmé son opposition au mariage pour tous les couples, au grand dam des militant-e-s LGBT, tandis que le chef de l’opposition au Parlement, Tony Abbott (Parti libéral, centre-droit), refuse à ses élu-e-s le droit de voter librement sur le sujet. Ils/elles devront donc suivre la ligne du parti et voter contre le texte.

La Tasmanie, elle, ne veut plus attendre. L’État, qui fut longtemps à la traîne sur les droits LGBT, a beaucoup évolué en 15 ans, date à laquelle il devint le dernier État australien à dépénaliser l’homosexualité. Aujourd’hui, il pourrait bien devenir le premier à ouvrir le mariage.

Un projet de loi présenté par la Première ministre travailliste de Tasmanie, Lara Giddings (photo), et le leader des Verts Nick McKim, a été adopté par la chambre basse du Parlement la semaine dernière, par 13 voix à 11. Pour Rodney Croome, infatigable activiste LGBT, qui a beaucoup travaillé pour la dépénalisation, l’adoption d’un tel texte «mettrait définitivement fin à la réputation d’homophobie de la Tasmanie». Le projet de loi doit maintenant être soumis à la chambre haute du Parlement.

Comme l’expliquait la yaggeuse @raffles sur son blog australia début août, Lara Giddings compte sur une faille dans le Commonwealth Marriage Act (applicable au niveau fédéral), qui précise que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme. Les juristes ne sont pas tou-te-s d’accord sur l’existence de cette faille, qui permettrait d’ouvrir le mariage État par État. «Mais s’il y a un point sur lequel ils/elles semblent s’accorder, c’est qu’il y a un doute et qu’à moins que la Cour suprême n’en décide autrement, rien ne peut empêcher les États de légiférer eux-mêmes sur le mariage des couples de même sexe.» La Tasmanie n’est pas seule dans ce combat, auquel participent aussi l’Australie-Méridionale et le Territoire de la capitale australienne (ACT).

Le discours de Lara Giddings au Parlement de Tasmanie:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Same Sex Marriage Bill 2012

Photo Bureau de la Première ministre de Tasmanie

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (5)
  • Par sylvainj 04 sept 2012 - 22 H 54
    Avatar de sylvainj

    laissons le diable de tazmanie épouser qui il veut :)

     
  • Par luc 05 sept 2012 - 20 H 14
    Avatar de luc

    Les kangourous n’ont pas d’arrêtes

     
  • Par regis 06 sept 2012 - 16 H 38

    je suis pour une égalité des droits et des devoirs , donc pour le mariage entre personnes de même sexe , je suis aussi pour l’adoption d’enfants par ces personnes un enfant sera plus heureux je pense avec deux parents de même sexe que dans unh orphelinat .

     
  • Par Pelle Svanslös 07 sept 2012 - 0 H 24

    Et si 2013 c’était le mariage en France, aux USA et en Australie… Je croise les doigts.

     
  • Par H.I.P 07 sept 2012 - 2 H 20

    L’invasion des tétunautes aaaaaaaaaaaaaaaaah! Pelle Svanslos, tu fais quoi ici ? Mdr

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.