SOS homophobie a lancé une application sur Facebook pour signaler les agressions commises en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre. Le formulaire de signalement, en ligne depuis le 2 août, est le même que celui présent sur le site de l’association. «Nous avons créé cette application pour les victimes qui ne penseraient pas forcément à aller sur notre site, explique à Yagg Frédéric Jacquet, bénévole à SOS homophobie. Nous avons constaté que beaucoup de témoignages d’homophobie ou de transphobie circulaient sur Facebook, sans être recensés».

ENTRE 15 ET 20 TÉMOIGNAGES
«Depuis le lancement de l’application, nous avons reçu entre 15 et 20 témoignages, précise Frédéric Jacquet. Ils sont traités comme les autres signalements: ils sont pris en charge par les bénévoles, qui recontactent la victime si nécessaire». Les agressions sont également compilées dans un rapport sur l’homophobie, publié chaque année par l’association.

L’application est-elle valable pour les smartphones et les tablettes numériques? «Nous n’en sommes pas encore là, car ceci demande un investissement technique et financier beaucoup plus important. Mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues!», lance le militant.