«En quelques mois, cinq pages Facebook comportant la mention “PDSG” ont été fermées, grâce à un travail commun de notre association et du service juridique du Paris Saint-Germain, indique Paris Foot Gay dans un communiqué daté du samedi 25 août.

«Il y a quelques années, nous avions fait interdire la vente de t-shirts “PDSG – Anal+” et le jugement en référé avait conclu que ces mentions étaient des insultes à caractère homophobe, rappelle l’association. L’amalgame entre une insulte homophobe et le nom d’un club de foot est bien injurieux vis-à-vis du club, et des homosexuels.»

«Nous nous félicitons de la rapidité et de l’efficacité du service juridique du PSG qui, comme beaucoup, agit pour que les réseaux sociaux ne soient plus une zone de non-droit et d’incitation à la haine», souligne le communiqué.

Las, dès le lendemain de cette annonce, Paris Foot Gay signalait, sur son profil Facebook, la création d’une nouvelle page. «C’est un travail sans fin», commente l’association.

Photo Paris Foot Gay