Culture & Loisirs
Société, Sport | 21.08.2012 - 19 h 14 | 16 COMMENTAIRES
Pas de village LGBT aux JO de Sochi? Nikolai Alekseev menace d’outer les député-e-s russes
Publié par
L'activiste gay a également l'intention de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme, après un échec dans un tribunal russe et devant l'impossibilité de faire appel.

Nikolai Alekseev, militant gay de Russie, a menacé de révéler publiquement l’homosexualité de député-e-s russes si la Pride House (le village pour les sportifs et sportives LGBT) était absente des Jeux Olympiques d’hiver de Sochi en 2014.

Invoquant notamment le nom étranger de la Pride House, le ministre de la Justice de la Fédération de Russie a refusé d’enregistrer l’organisation comme partie prenante aux Jeux. La Pride House et les associations locales ont alors déposé plainte, mais le tribunal de Krasnodar Pervomaisky a soutenu le ministère. Les militant-e-s n’ont pas pu faire appel. Nikolai Alekseev se dit prêt à saisir la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) si aucun accord n’est trouvé. Il envisage également de court-circuiter les autorités russes en traitant directement avec les organisateurs/rices des Jeux.

VANCOUVER, LONDRES, SOCHI?
La Pride House a été inaugurée aux Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver en 2010. L’expérience a été renouvelée cette année à Londres. Dès 2010, Nikolai Alekseev exprimait sa volonté de voir une Pride House à Sochi. Il faisait alors partie de l’association GayRussia, qu’il a aujourd’hui quittée.

La Douma, la chambre basse du Parlement russe, compte 450 député-e-s, tandis que 166 élu-e-s siègent au Conseil de la Fédération, l’équivalent du Sénat. À notre connaissance, aucun-e n’est ouvertement gay, lesbienne ou bi.

La Russie a récemment interdit les gay prides pour 100 ans et la justice a condamné les 3 membres du collectif féministe punk Pussy Riot à 2 ans de camp pour avoir célébré une fausse prière dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

Print This Post
 
LES réactions (16)
  • Par Spendius aujourd'hui - 20 H 01
    Avatar de Spendius

    Je ne suis pas forcement pour le outing, mais dans ce cas là ça peut être intéressant. Sauf qu’il faut avoir des preuves, sinon ça sera parole contre parole.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Ark_Craft aujourd'hui - 20 H 18

    L’outing est en dernier recours, si il y a des preuves et si l’homosexuelle en question est connu son hostilité a l’égard des autres homos. En plus c’est pédagogique je trouve, ça montre toute la duplicité de certains homo et l’hypocrisie humaine.
    Si je connais un homo qui ose s’en prendre a l’un autre homo, physiquement ouautre ,je n’hésite pas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju aujourd'hui - 21 H 33
    Avatar de

    Bien sûr qu’il faut des preuves, mais qu’il y en ai ou pas ça ne servira à rien, donc autant ne pas le faire, pis de toute façon peu importe, on se contrefiche qu’il y ai des ministres gays dans le parlement Russe.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par joe aujourd'hui - 21 H 37

    nileju, sauf si ces ministres ont des propos ouvertement homophobes, et qu au lit ils soient ouvertement homo…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Spyro aujourd'hui - 23 H 20
    Avatar de Spyro

    joe : taratata ! « au lit ils soient ouvertement homo » tu confonds sexualité (au lit) et orientation sexuelle (sentiment). On peut coucher avec des hommes en étant parfaitement hétéro :), et coucher avec des femmes en étant totalement homo. (je prends l’exemple masculin hein, qu’on me sorte pas : ben oui, en étant une femme xD)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 22 août 2012 - 9 H 31
    Avatar de

    Et ça changerai quoi ? Qu’ils soient homos ou pas, ils sont homophobe, c’est le genre de personne que tu peut outé, prouvé pas prouvé, ils continuerons à nier, c’est pas important qu’ils soient gay ou pas, l’outing ne sert à rien. Au pire même si tu arrive à discréditer ce genre de personne et qu’ils disparaissent de la scène publique ils seront remplacé par quelqu’un de pire ou du même genre.
    Pour moi l’outing n’a jamais été une solution, il est tout simplement inutile.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 22 août 2012 - 9 H 35
    Avatar de

    Enfin si l’outing est une solution, pour un personnage public qui est gay et homophobe, mais pas contre l’homophobie, et c’est contre l’homophobie qui faut lutter.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 22 août 2012 - 10 H 33

    l’outing d’un homo ayant des pratiques homophobes permet quand même de mettre en lumière *son mensonge et son hypocrisie*, ce qui a quand même du poids quand il s’agit d’un politique ou, autre exemple, d’un homme d’Eglise… je suis tout à fait favorable à l’outing de tels individus..

    Signaler ce commentaire

     
  • Par rogopag 22 août 2012 - 11 H 47
    Avatar de rogopag

    Avec son régime stupide, la Russie fabrique des héros à la pelle. On peut lui dire merci, dans un sens. Qui en France se bat comme le font les Pussy Riot ou Nikolaï Alekseev ?
    Et vive l’Outing !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par rogopag 22 août 2012 - 11 H 48
    Avatar de rogopag

    J’avais oublié Voina, qui nous ont gratifié d’une grosse bite sur un pont, juste en face du siège de l’ex-KGB ;).

    Signaler ce commentaire

     
  • Par luc 22 août 2012 - 18 H 12
    Avatar de luc

    Phil86 ++

    C’est bien sur ce que l’on répête depuis fort longtemps l’outing est important lorsque la personne concernée (personnalité…) a des positions homophobes

    Signaler ce commentaire

     
  • Par FtMpanVegan - oniisan 22 août 2012 - 19 H 26

    Je ne veux pas cracher dans la soupe,
    mais peu importe les motifs,
    je pense qu’il a tort d’agir comme ça s’il le fait.
    Même si l’on a raison, sur le fond, devenir violent-e ne fera pas en sorte que la « foule » soit de votre côté.
    De plus, la violence reste l’arme de la personne qui ne sait pas se contrôler. Et qui ne sait pas discuter posément, sereinement et débattre.
    Quand on souffre de violence, si on nourrit la violence en agissant violemment, cela ne fera qu’engranger la prochaine violence, celle qui nous est destinée.
    L’outing, c’est une violation de la vie privée, du même acabit que les personnes HOMOphobes notoires et décomplexées qui vont justement « s’amuser » à détruire la réputation de qqn-e en disant, que ce soit vrai ou non « cette personne est LGBTI ».
    Être persécuté-e ne permet pas pour autant la persécution d’autrui-e.
    Si on est persécuté-e et qu’on reproduit ce qu’on a vécu, on n’a rien compris et même on nourrit à son tour la persécution de demain : d’une position de victime on passe ensuite à la position et cela n’est en aucun cas une évolution.
    Si on est respectueux de la vie privée de chacun-e, on ne peut pas accepter que l’outing soit effectué, peu importe s’il es effectué par une personne LGBTI persécutée ou non.
    Et puis, vous ferez quoi? Vous aller pendre les personnes hétéro, vous allez fouetter les opposant-e-s en place publique?.
    Si vous reproduisez la violence, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, soyez…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par FtMpanVegan - oniisan 22 août 2012 - 19 H 26

    persécuteur, violent-e, terroriste jusqu’au bout. Peut-être qu’une once de raison vous fera regretter vos gestes ensuite.
    C’est du n’importe quoi.
    Le moins que l’on puisse dire c’est que cette attitude est … Décevante, pour ne pas dire inhumaine et tout aussi monstrueuse que les actes que l’on vous a fait subir.

    Ce n’est pas la solution.
    Il y a beaucoup de gens qui souffrent, d’HOMOphobie ou autre et qui pourtant respecte-nt leur prochain-e. Vous ne devriez pas vous laisser aveugler par votre désir de vengeance. Passez au-delà du stade primitif de la loi du Tallion.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 23 août 2012 - 18 H 51
    Avatar de

     » l’outing est important lorsque la personne concernée (personnalité…) a des positions homophobes »
    Oui donc voila on utilise l’outing comme une vengeance envers cette personne, l’homophobe dégage mais l’homohpobie reste…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par joe 24 août 2012 - 16 H 24

    @spyro,:/ cétait un petit jeu de mot (pourrave ok) entre ouvertement homophobe, et au lit « OUVERT »ement homo ( je te fais pas de dessin si?) bah…
    Et je trouve ta théorie absconse et hypocrite, tu dis: l orientation sexuelle c’est les sentiments (?), et un homo est un homme qui couche avec des femmes (?) , et on peut etre parfaitement hétéro et coucher avec des homos (?)! allo!
    déjà un mec ‘hétéro’ qui couche avec des mecs est encore moins « parfaitement hétéro » non?
    En plus cet échange tombe bien j’ ai passé la nuit avec un pote qui quand il a bu n hésite pas à se laisser aller avec moi. pourtant tout le monde le connait comme hétéro. est il ‘parfaitement’ hétéro ? franchement c’est des conneries, il est entre 2 eaux tout simplement.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par joe 24 août 2012 - 16 H 31

    @spyro suite), oups, désolé d avoir spammé les commentaires d’un article intéressant avec nos masturbations du cerveau. viens spyro on va discuter de tout ça autour d un verre. Car au final ce qui compte c »‘est l amour.
    bravo Nikolaï, t as bien raison d outer ces pauves types…

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.