Les Forces de sécurité intérieure (FSI) du Liban ont arrêté 2 hommes pour «actes indécents» vendredi 17 août dans le quartier d’Achrafieh à Beyrouth, relate le quotidien de gauche Al Akhbar. Le Ministère de l’Information rapporte que les 2 hommes pratiquaient la «sodomie» dans leur voiture et qu’ils ont été confiés à la brigade des mœurs sur requête des autorités judiciaires.

L’association LGBT Helem a mis en doute la version policière: les 2 hommes étaient «simplement en train de s’embrasser» dans leur véhicule, selon les militant-e-s.

La chaîne de télévision conservatrice MTV (rien à voir avec la chaîne américaine du même nom), déjà à l’origine de l’arrestation de 36 hommes sur un lieu de drague masculine, a cette fois publié le nom des 2 hommes arrêtés, ainsi que le nom de leurs mères, relate également Al Akhbar. «Il est illégal de révéler [le nom des personnes arrêtées] durant la partie préliminaire de l’enquête», selon Nizar Saghieh, un avocat engagé pour les droits humains interrogé par le quotidien. D’autres médias auraient emboîté le pas à MTV.

Une campagne de courrier aux médias révélant le nom des hommes arrêtés a été lancée par le blog Disclosed Reflections. La révélation des noms est dénoncée dans une lettre-type: «Cela est absolument non-nécessaire et peut causer de graves dommages aux personnes concernées. C’est aussi une violation directe de leur vie privée et un comportement journalistique non-professionnel».

Photo (Emblème des FSI) NNA

soutien yagg