France
Société | 20.08.2012 - 16 h 04 | 2 COMMENTAIRES
Décès de Stéphane Tchakam, journaliste et militant homosexuel camerounais
Publié par
Le directeur de la rédaction du quotidien «Le Jour» et co-fondateur de l’association Alternatives Cameroun avait 40 ans.

Stéphane Tchakam, journaliste et militant homosexuel camerounais, est décédé lundi 13 août à Douala à l’âge de 40 ans. Ouvertement homosexuel dans un pays où l’homosexualité est passible de 5 ans de prison, il était directeur de la rédaction du quotidien Le Jour et militant à l’association LGBT Alternatives Cameroun.

Il avait commencé à travailler au quotidien Mutations pendant ses études de journalisme et avait ensuite écrit pour le Cameroon Tribune. Au Jour, il avait introduit les grands reportages, en double page centrale. Il était également chroniqueur musical pour la radio Nostalgie Cameroun. Il avait co-fondé Alternatives Cameroun.

IL POUSSE LES AUTRES JOURNALISTES À PARLER DES LGBT
«Il a permis aux minorités sexuelles d’être entendues dans les médias, explique à Yagg Yves Yomb, directeur exécutif de l’association. Il était la voix des sans-voix. Non seulement écrivait-il sur les LGBT, comme dans son courageux article “Au Cameroun les homos ne se cachent plus”, mais il a réussi à faire en sorte que ses collègues s’emparent aussi de ces sujets. Il envoyait ses confrères et consœurs vers les associations.»

CONTRE TOUTES LES DISCRIMINATIONS
«C’était quelqu’un de passionné, d’une passion positive. Quand il faisait quelque chose, il le faisait à fond. Il m’a aidé à m’affirmer, ajoute Yves Yomb. Il était engagé contre toute forme de discrimination, y compris à l’intérieur de la communauté LGBT. Il agissait pour que les LGBT avec peu de moyens financiers soient entendu-e-s, que les personnes aisées ne soient pas les seules à décider.» Le militant associatif ajoute: «Il était une source d’inspiration, son décès est une perte énorme. Sans lui, comment gagner la bataille des médias?».

«UN IMMENSE SÉISME»
Alice Nkom, avocate qui défend régulièrement des homosexuel-le-s inculpé-e-s, exprime également sa peine à Yagg: «La perte de Stéphane Tchakam est un immense séisme. Il va nous manquer. Il était gentil, raffiné, touche-à-tout… Il est irremplaçable…» La juriste salue le courage dont il a fait preuve dans son environnement professionnel. «Nous sommes très choqué-e-s par sa disparition».

AMOUREUX DES ARTS
Stéphane Tchakam était également tourné vers l’international. Il était chargé de communication à la branche africaine de l’International Lesbian & Gay Association (ILGA), Pan Africa ILGA. L’organisation a tenu à lui rendre hommage. Stephen Barris, chargé de projets à l’ILGA, a salué la mémoire d’un homme «déterminé à jouer un rôle dans la transformation de son pays». «Amoureux des arts et des artistes, il restera présent dans nos mémoires pour sa beauté rayonnante, sa joie, sa grâce et son amour de la vie. Son esprit génial, sa générosité et sa force continueront sans aucun doute à guider les soutiens des LGBTI au Cameroun», conclut le communiqué de l’ILGA.

En 2008 et 2009, Stéphane Tchakam avait reçu pour ses reportages le Mediation Press Trophy, une récompense de la profession dans le pays. Cette année, il avait siégé dans le jury de l’organisation. Pour lui rendre hommage, le Journal du Cameroun a republié un portrait de lui.

D’après le communiqué de l’ILGA, Stéphane Tchakam serait mort de la malaria. Son corps a été transféré à Yaoundé à la demande de sa famille.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Stéphane Tchakam

soutien yagg

Print This Post
 
LES réactions (2)
  • Par H.I.P 20 août 2012 - 16 H 34

    Oui, c’est triste. D’autant plus qu’il a soutenu et inspiré d’autres militants subsahariens par son courage. Les hommages sur les réseaux sociaux ont été unanimes, et jusqu’à présent cela continue parmi les acteurs de la sous-région qui l’ont connu. C’est dire s’il était respecté.
    R.I.P

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bourrelly aujourd'hui - 13 H 47

    voilà un autre article de Stephane TCHAKAM qui prouve aussi sa determination et son intransigeance face à ceux qui ont des agendas cachés.

    http://www.guinguinbali.com/index.php?lang=fr&mod=news&task=view_news&cat=&id=1418

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.