France
Société | 17.08.2012 - 16 h 10 | 12 COMMENTAIRES
Pussy Riot: les trois membres du collectif condamnées à deux ans de prison
Publié par
Après avoir lu pendant plus de deux heures les charges retenues contre les trois accusées et les témoignages du procès, la juge a condamné à deux ans de prison les trois membres du Pussy Riot.

La lecture du verdict aura pris quasiment trois heures. C’est à partir de13 heures (heure française) que la juge Marina Syrova a lu les charges qui pèsent sur les trois membres du Pussy Riot, Nadézhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch. La juge a notamment rappelé qu’elles sont engagées dans la «propagande homosexuelle» et qu’elles représentent une menace à l’ordre social. Les trois jeunes femmes, âgées respectivement de 22, 24 et 30 ans ont été reconnues coupables d’avoir entonné une prière anti-Poutine dans l’enceinte de la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou. Lors des dernières audiences, le procureur avait requis trois ans de détention dans un camp, pour hooliganisme, motivé par la haine religieuse. Elles viennent finalement d’être condamnées à deux ans de détention. Compte tenu qu’elles ont déjà passé plusieurs mois derrière les barreaux, elles resteront encore 14 mois en prison.

Si vous ne pouvez pas lire la vidéo, cliquez sur Панк-молебен “Богородица, Путина прогони” Pussy Riot в Храме

Plusieurs rassemblements avaient lieu aujourd’hui à travers le monde en soutien aux trois militantes, dont plusieurs en France, peu de temps avant le début de l’audience. De nombreuses personnalités ont continué à apporter leur soutien, comme Peaches avec un morceau et une vidéo très punks, mais aussi Paul McCartney, Björk ou encore les Pet Shop Boys.

Cet après-midi, dans la salle d’audience, plusieurs opposants au régime de Vladimir Poutine, comme Alexei Navalny ou Serguei Udaltsov, étaient venus soutenir les trois militantes. A l’extérieur du tribunal, plusieurs centaines de personnes ont manifesté en soutien, mais aussi contre le Pussy Riot.

Photo : Captures

Print This Post
Avatar de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (12)
  • Par alexdj 17 août 2012 - 16 H 35
    Avatar de alexdj

    Tssss… :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Raphaël 17 août 2012 - 16 H 43
    Avatar de Raphaël

    :-(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 17 août 2012 - 16 H 59
    Avatar de Numa Numantius

    On s’y attendait, mais quand même, cette décision montre qu’on est vraiment dans la dictature pure et dure.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fablyon 17 août 2012 - 17 H 29
    Avatar de Fablyon

    Il va falloir maintenant aller plus loin que l’indignation, et soutenir au delà du simple “c’est pas normal”. Pas le choix.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Act Up-Paris 17 août 2012 - 19 H 24

    Act Up-Paris condamne le jugement rendu aujourd’hui contre Nadejda Tolokonnikova, Ekaterina Samoutsevitch et Maria Alekhina, les trois chanteuses du groupe Pussy Riot. Les trois femmes ont été condamnées à deux ans d’enfermement dans des camps héritiers de goulags.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Act Up-Paris 17 août 2012 - 19 H 25

    La suite de notre réaction : http://www.actupparis.org/spip.php?article4938

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 17 août 2012 - 21 H 03
    Avatar de tof81

    J’étais ce midi à la manifestation de soutien aux Pussy Riot à Toulouse et on était que 40 personnes (c’est peu, je trouve).

    Je ne sais pas ce que cela à donné dans les autres villes.

    Au tout début, il y avait plus de journalistes que de manifestant. C’était assez mal organisé.

    Sans compter qu’un Policier municipal de Toulouse ( en trottinette électrique ridicule que l’on paye avec nos impôts pour fabriquer des Policiers obèses …) nous a interpelé pour nous demander si on avait fait une demande de manifestation à la préfecture.
    On ne pouvait pas lui répondre vue que l’organisatrice de l’évènement sur facebook ne s’est pas fait connaître. Comme on ne savait pas il voulait nous faire partir (en équilibre avec sa trottinette électrique). Chose que l’on a refusé. Et puis, comme il y avait trois personnes avec des cagoules style pussy riot , ce policier zélé (toujours en équilibre sur sa trottinette) à rappelé la loi anti-terroriste qui interdit les cagoules.

    Je lui ai répondu qu’un gars en short , un t-shirt , basket et cagoule ne ressemblait pas à un terroriste car il aurait du mal à cacher la moindre arme. C’était ridicule l’intervention du policier municipal (qui nous a toujours parlé en équilibre sur sa trottinette).

    Un autre manifestant (qui travaille dans ma boite) a interpellé le policier en lui disant que le Maire Socialiste de Toulouse (Pierre Cohen) était pour la manifestation. Cela a clos les débats, il est partis.

    Les…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 17 août 2012 - 21 H 04
    Avatar de tof81

    Les autres manifestations de soutien en France ont été interpellé par des policiers ?, ou il n’y a qu’a Toulouse ?

    Sinon, ce jugement est immonde. Il dépeint un état Russe homophobe qui condamne ces militantes à un camps de concentration pour femme qui nous rappelle les horreurs de la seconde guerre mondiale (meurtres non compris).

    Il faut que l’état Français réagisse et interpelle Poutine qui est en fait le seul aux commandes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Catherine 18 août 2012 - 12 H 56

    A moins d’un parti pris féministe radical, ordre social (ligne 6) c’est sans e

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Red 18 août 2012 - 18 H 48
    Avatar de Red

    J’ai été assez surprise de ne pas voir de journalistes de Yagg au rassemblement à Paris :/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par joe 18 août 2012 - 18 H 55

    “meurtres non compris” c d’un chic!

    à Strasbourg environ 45 personnes, cagoulées ou pas, des transpédégouines et des hétéros , anarchistes ou étudiants. :-)
    c’était chouette car spontanée, sans discours, aevc qqs papiers visibles ‘soutien au pussy riot’. Les flics sont pas venus, c’est rare pour un rassemblement place kléber.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Milkyway 18 août 2012 - 23 H 33
    Avatar de Milkyway

    Je crois que ce tapage médiatique n’aurait pas existé et cette affaire serait surement passé à la trappe si la Russie n’avait pas bloqué les résolutions de l’ONU sur la Syrie !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.