Culture & Loisirs | 16.08.2012 - 13 h 42 | 13 COMMENTAIRES
Jeux vidéos: GaymerCon, une convention pour les geeks LGBT
Publié par
Une convention pour les fans de jeux vidéos, vous en rêviez? GaymerCon l'a fait. Ça se passera en août 2013 à San Francisco. Go west!

Fans de jeux vidéos et geeks en tous genres, cette future convention est pour vous!

Le premier GaymerCon, une conférence autour des jeux vidéos et de la culture geek à destination d’un public LGBT, devrait se tenir les 3 et 4 août 2013 à San Francisco. Pour financer leur projet, les organisateurs ont fait appel à la générosité des internautes via le site Kickstarter. Ils demandaient 25000 dollars, ils en ont déjà obtenu plus de 45000. Preuve que ce type d’événement est attendu.

Les rabats-joie habituels ont beau donner un peu de la voix, à l’image des intégristes de la Westboro Baptist Church (spécialistes de la manifestation homophobe aux enterrements d’homos), qui ont promis de venir manifester devant les portes de la convention (lire The Orcs Of Westboro Baptist Church To Picket LGBT GaymerCon [en]), l’enthousiasme des instigateurs du projet reste intact.

Benjamin Williams (photo), cofondateur et directeur des opérations de GaymerCon, répond aux questions de Yagg.

Pourquoi avoir créé cet événement? Nous sommes en train de créer une convention où toutes les sortes de geeks pourront se rassembler, rencontrer des gens qui leur ressemblent et s’éclater sans avoir à se soucier de ce que leurs pairs vont penser ou sans être discriminés en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou de toute autre chose.

Avez-vous été surpris de récolter deux fois plus d’argent que prévu? La réponse des gens a été extraordinaire et nous en sommes très honorés. En même temps, cela me donne l’impression que nous satisfaisons un besoin. Donc si c’est quelque chose que les gens veulent, il n’est pas surprenant que cela les excite.

Quels genres d’événements ou d’activités allez-vous proposer aux visiteurs? Il y aura un espace pour les exposants, des invités, de la musique en live, des tables rondes sur des sujets en rapport avec nos centres d’intérêts, des professionnels de l’industrie du jeu vidéo favorables à l’inclusion de contenu LGBT dans leurs produits, des événements et bien sûr… des jeux vidéos! Des événements cibleront aussi d’autres aires de la culture geek et tech en plus du jeu vidéo. Du jeu de plateau au geek chic, des tables rondes avec des dirigeants du monde tech au cosplay (déguisement en personnage de jeux, de manga, etc.) et à la musique live, nous espérons qu’il y en aura pour tout le monde.

Votre initiative a soulevé quelques remarques négatives. De quel ordre étaient-elles et comment avez-vous réagi? La critique la plus courante que nous ayons lue en ligne est que les gens pensent que nous faisons une ségrégation au sein de la communauté des gamers. Ce n’est tout simplement pas le cas. Il s’agit de créer DAVANTAGE d’espace pour les gamers, pas d’en retrancher aux espaces habituels. Nous continuerons à aller à PAX, GenCon, ComicCon et toutes ces formidables conventions. Nous continuerons à jouer en ligne et à participer totalement à la culture du jeu vidéo, dont nous faisons partie. Désormais, nous aurons juste notre espace à nous où nous n’aurons pas à nous soucier de la discrimination.

Comment à réagi la communauté des gamers? Nous avons eu de nombreux témoignages géniaux, dont ceux de gamers identifiés comme hétéros qui ont fait des dons et ont fait connaître leur soutien. L’industrie semble aussi avoir pris note de notre initiative et a réagi de manière positive. James Portnow de Rainmaker Games, également célèbre pour Extra Credits sur Penny Arcade TV, a donné de son temps pour une récompense sur Kickstarter. En fin de semaine, nous aurons aussi des annonces importantes concernant le soutien de dirigeants dans l’industrie du jeu vidéo.

 Photo David Radbunr-Smith

 

Print This Post
Avatar de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef adjoint / Responsable développement.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (13)
  • Par Red 16 août 2012 - 13 H 52
    Avatar de Red

    Nooon, c’est trop loiiiin San Franciscoooo :'(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Tinyspit 16 août 2012 - 14 H 11

    Ah, en voila une bonne nouvelle :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 16 août 2012 - 14 H 57

    M’enfin? ôÔ
    Des différentes cultures geeks, il y en a aucune qui encourage toute forme de discrimination envers les LGBT. Certes il y a un problème de sous-représentation d’autre chose que des hétéros cisgendre dans un nombre encore très important de productions geek, mais c’est pas volontaire juste pour discriminer, c’est simplement parce que les sexualités sont rarement suffisamment abordées pour permettre de développer le sujet. On a même droit à une émergence de la mention des machins (CF les derniers Mass Effect ou GTA IV en se cantonnant aux JVs).

    La situation est pas parfaite, m’enfin c’est un domaine où on est très loin d’avoir vraiment besoin d’un « espace à nous où nous n’aurons pas à nous soucier de la discrimination ».

    « Avez-vous été surpris de récolter deux fois plus d’argent que prévu? »

    => C’est kickstarter en même temps, des potes qui voulaient lancer une version anglaise de leur jeu ont eut 10X plus que ce qu’ils avaient demandé au départ, certes ils demandaient moins à la base, mais largement dépasser le seuil est normal dès que tu fais pas un truc pour pigeonner des gens.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Nyarlatho 16 août 2012 - 17 H 15

    « Les rabats-joie habituels ont beau donner un peu de la voix, à l’image des intégristes de la Westboro Baptist Church (spécialistes de la manifestation homophobe aux enterrements d’homos) » Il n’y a que moi que ça choque ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 16 août 2012 - 19 H 23

    PS, ça cause jeux vidéos à la base, mais la photo c’est du jeu de rôle :P
    C’est le premier écran du maître pour Donjons et Dragons 4

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bigdipper 17 août 2012 - 11 H 12
    Avatar de bigdipper

    À en juger par le nombre de « gay », « fag » et autres insultes souvent lancées dans les chat de jeux en ligne, je suppose que ce genre d’évènement a en effet une place.

    Sans doute ces insultes ne sont pas spécifiques à l’univers du jeu vidéo, mais le fait est qu’elles y sont très présentes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Alexiane-h 18 août 2012 - 0 H 50

    Mais noooooon il y a des jeux très gay friendly, comme Fables ou Mass Effect *sort en courant, elle a fait son quota de pub*
    D’ailleurs, les lesbian gameuses en parlent ici : http://lesbiangamers.com/2012/03/mass-effect-3-review-with-lesbian-gamer-romance-options/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rumi 18 août 2012 - 1 H 12
    Avatar de Rumi

    Geek LGBT c’est pour moi ça ! :P

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 19 août 2012 - 0 H 29
    Avatar de tof81

    @Klav’

    c’est une conférence autour des jeux vidéos et de la culture geek. Les joueurs de JDR sont bien des geeks (même si ce n’est pas lié spécifiquement aux nouvelles technologies).

    Quand à la nécessité de mettre en avant des éditeurs de jeux qui ne discriminent pas les LGBT, c’est pour tenir compte de la pétition qui a tourné sur le net contre l’éditeur Bioware qui rajoute des romances gays en plus des romances hétéros dans certains de ses jeux. Ainsi sont valorisé et mis en avant des sociétés productrices de jeux vidéos gay friendly (ouvertes à la différence).

    Pour moi, ce n’est pas un luxe d’ouvrir les geek à la tolérance et donc faire cet évènement , car par exemple j’ai des amis joueurs de JDR qui n’ont pas forcément bien prit mon coming out. D’ailleurs, je ne joue plus trop avec eux …

    Bref, je trouve que le monde du jeu est un peu refermé sur lui même et pas très ouvert au monde, d’où l’utilité d’un tel évènement : ouvrir les esprits (à la tolérance par exemple).

    Bravo pour cette initiative !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 19 août 2012 - 2 H 10
    Avatar de

    Les joueurs de jeux en ligne ne sont pas forcément des geeks et ils ne sont pas tous homophobe, faut pas généralisé non plus.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 19 août 2012 - 14 H 33

    Yup, les gosses de 10 ans qui ne s’expriment qu’en jurons sur le Xbox Live de la dernière mouture de Call of Duty, j’appelle pas ça des geeks.

    Perso c’est justement dans les univers geeks qui m’ont permis de m’épanouir et de m’assumer indépendamment de ce que les autres voulaient que je devienne, en général ils encouragent à trouver notre propre voie et à prendre du recul par rapport à ce que pensent la plupart des gens, là où d’autres milieux (certains milieux sportif par exemple) poussent plutôt au conformisme sans remise en question et peuvent devenir de véritables viviers d’homophobie et de rejet de ceux qui rentrent pas dans le moule en général.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Xavier Héraud 19 août 2012 - 23 H 50
    Avatar de Xavier Héraud

    Un article qui intéressera peut-être certain-e-s ici:$
    Joystick : apologie du viol et culture du machisme
    http://cafaitgenre.org/2012/08/18/joystick-apologie-du-viol-et-culture-du-machisme/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 20 août 2012 - 10 H 34

    J’avais lu la chose, à la fois c’est une réponse un peu démesurée pour ce qui n’est jamais qu’un gros troll bien gras d’un journaliste qui avait la flemme d’écrire un vrai article sur le jeu mis en couverture, avec un peu trop de raccourcis et d’attaques sur la sémantique alors que c’est justement l’absence de fond qui est la principale faute journalistique de cette article… Elle accorde genre une ligne à ça…

    Mais les problèmes soulevés restent importants, assez symptomatiques de la société en général et de la façon dont son représentées les souffrances des femmes comparé à celles des hommes (Max Payne n’aura subit aucun sévice direct, quand c’est un mec on massacre toute sa famille, quand c’est une femme c’est elle qui prend tout). Notamment avec le passage assez croustillant où elle reprends le style du journaliste de Joystick mais décrit Nathan Drake à la place de Lara Croft, c’est parfaitement révélateur du chemin que l’industrie du jeu vidéo est en train de prendre depuis qu’elle se met à ressembler de plus en plus à Hollywood.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.