France
Société | 16.08.2012 - 16 h 41 | 1 COMMENTAIRES
États-Unis: Fusillade à l’organisation homophobe Family Research Council
Publié par
Les autorités ignorent encore si le suspect, bénévole au centre LGBT de Washington, a agi en raison des opinions homophobes que défend l'organisation.

Un homme a ouvert le feu hier matin, mercredi 15 août, dans les locaux du Family Research Council à Washington DC, faisant un blessé, Leo Johnson, l’un des agents de sécurité du bâtiment. Le Family Research Council est une organisation chrétienne de défense de la famille «traditionnelle» qui lutte contre l’ouverture du droit au mariage pour les couples homosexuels.

TERRORISME INTÉRIEUR
Selon Cathy Lanier, la chef de la police de Washington, l’homme aurait tiré au pistolet sur le gardien avant d’être maîtrisé et désarmé. Le suspect a été emmené par la police et placé en détention. Il sera interrogé par le FBI qui a commencé à enquêter sur cet acte de terrorisme intérieur. Âgé de 28 ans, le tireur s’appelle Floyd Lee Corkins et est originaire de Virginie. Au cours des 6 derniers mois, il était bénévole au centre LGBT de Washington.

«C’EST CE QUE CET ENDROIT DÉFEND»
Selon des témoins, le tireur présumé transportait avec lui un sachet provenant des restaurants Chick-Fil-A. La chaîne de fast-foods s’est retrouvée à la Une des médias ces dernières semaines après les déclarations homophobes de son PDG. Des personnes rapportent aussi que le suspect se serait adressé à l’agent de sécurité en lui disant: «Ne tirez pas, ça ne vous concerne pas. C’est ce que cet endroit défend.»

«NOUS CONDAMNONS TOUTE VIOLENCE»
De nombreuses associations LGBT, dont la Human Rights Campaign (HRC), la Gay and Lesbian Alliance Against Defamation (Glaad), ou encore le Family Equality Council ont fait front commun suite à l’annonce de la fusillade: «Nous sommes attristé-e-s par les nouvelles que nous avons reçues ce matin concernant la fusillade au Family Research Council. Nos pensées vont à la personne blessée, à sa famille et à ses collègues. Les motivations et les circonstances de cette tragédie sont encore inconnues, mais en dépit de ce qui ressort comme étant la raison de ces coups de feu, nous rejetons et condamnons complètement toute violence et souhaitons un prompt rétablissement à la victime de ce terrible incident.»

Du côté des organisations proches du Family Research Council, cette fusillade sonne presque comme une occasion de redorer l’image des lobbys religieux opposés à l’égalité des droits: «L’attaque d’aujourd’hui est le signe que l’appellation de groupe “de haine” donnée aux groupes pro-mariage doit cesser», a déclaré Brian Brown, directeur exécutif de la National Organization for Marriage (NOM). «Pendant trop longtemps, les groupes LGBT ont intentionnellement marginalisés et ostracisés les groupes et les individus qui défendent le mariage en les qualifiant de”haineux” et d’”intolérants”».

Le président Barack Obama, ainsi que Mitt Romney ont réagi en affirmant que ce type de violence n’a pas sa place dans la société.

Photo Capture

Print This Post
Avatar de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (1)
  • Par Coxygru 19 août 2012 - 22 H 08

    Fusillade ? Un seul coup de feu n’est pas une fusillade. Regardez bien votre dictionnaire, Yagg.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.