Société
Égalité des droits, Société, Sondages | 15.08.2012 - 12 h 10 | 27 COMMENTAIRES
Sondage: 65% des Français-e-s sont favorables à l’ouverture du mariage pour les homos
Publié par
L'institut Ifop a réalisé une sondage sur «Les Français, les catholiques et les droits des homosexuels».

Selon un sondage Ifop pour La lettre de l’opinion sur «Les Français, les catholiques et les droits des homosexuels», 65% des Français-e-s sont favorables à l’ouverture du mariage pour les homosexuel-le-s, «soit une progression de 2 points par rapport à l’année dernière». L’approbation de l’adoption pour les couples gays et lesbiens régresse elle de 5 points par rapport à il y a un an, mais reste tout de même à un taux de 53%.

Du côté des catholiques, seuls 45% des pratiquants se déclarent favorables au mariage pour les couples de même sexe et 36% pour l’adoption. Les catholiques non-pratiquants font preuve de plus d’ouverture: 61% d’entre eux approuvent le mariage et 49% l’adoption.

L’institut de sondage note qu’il ne s’agit pas seulement d’une question religieuse mais aussi d’une question d’opinion politique:

«Alors que la droite demeure très partagée sur le mariage homosexuel (46 % des sympathisants UMP favorables, 54 % opposés), la gauche y est acquise à 81 %. Et sur la question de l’adoption, le taux d’adhésion s’établit à 68 % à gauche contre 38 % seulement à droite.»

Et d’âge:

«Quand 79 % des moins de 35 ans sont favorables au mariage homosexuel, les 65 ans et plus ne sont que 44 % dans ce cas. On retrouve le même clivage sur l’adoption soutenue par 66 % des moins de 35 ans, 56 % des 35-49 ans, 50 % des 50-64 ans et seulement 37 % des 65 ans et plus.»

Le studio Datagif a compilé les résultats du sondage dans une infographie. Cliquez sur l’image ci-dessous pour agrandir.

 

Print This Post
Avatar de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef adjoint / Responsable développement. Chef de projet Tetu.com
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (27)
  • Par Hinageshi 15 août 2012 - 14 H 22
    Avatar de Hinageshi

    Un élément assez inattendu : ceux qui ont voté pour Sarkozy sont *sensiblement plus défavorables* (à l’ouverture du mariage) que ceux qui ont voté Le Pen.

    ✌ Et félicitations aux « sans religion » qui crèvent le plafond de ceux qui sont pour (79 %) !

    Au cas où on n’aurait pas bien pris la mesure du pouvoir de décervelage des religions, ce résultat est édifiant…

     
  • Par Edouard Lambert 15 août 2012 - 15 H 24
    Avatar de Edouard Lambert

    On voit que le facteur principale est l’âge puisqu’en dessous de 65 ans, le OUI l’emporte au dessus de 60% alors qu’au dessus de 65 ans, le pourcentage n’est même pas de 50%. On peut en conclure que d’ici deux générations, le OUI sera encore plus présent.

    Je suis très étonné également de la position des sympathisants FN qui sont plus ouvert que les sympathisants UMP… le comble! La droite devrait vraiment se remettre en question sur ses pseudo valeurs qui, on le constate, ne sont plus du tout au goût du jour.

     
  • Par tof81 15 août 2012 - 19 H 04
    Avatar de tof81

    Politiquement je trouve que cela donne des résultats énorme.

    Pour moi, l’égalité pour tous , c’est un progrès. Donc, par conséquent, le mariage pour tous c’est aussi un progrès.

    On constate que les personnes qui votent à gauche sont deux fois plus nombreuse (8 sur 10) que ceux qui votent à droite (environ 4 sur 10) à vouloir le progrès et donc à vouloir le mariage pour tous et donc à vouloir l’égalité pour tous.

    Pour moi, cela montre que les personnes qui votent à gauche sont plus progressistes (deux fois plus) que ceux qui votent à droite.

    A la fois on s’en doutait lorsque l’on entend ou lit les propos de de gays qui sont des sympathisants de droite et qui ne supportent pas la différence ni eux même.

     
  • Par nileju 15 août 2012 - 23 H 02
    Avatar de

    Il y a quand même des gens qui sont pour l’ouverture du mariage mais contre l’adoption, c’est quelque chose que j’ai du mal à comprendre.

     
  • Par tof81 16 août 2012 - 10 H 19
    Avatar de tof81

    @nileju

    je pense qu’il y a certains réfractaires qui sentent que les digues sont en train de céder et que pour éviter quelles cèdent complètement ils veulent lâcher un peu (vue qu’ils n’ont plus trop le choix) pour empêcher une totale égalité qui est en dehors de leur schéma.

    Ainsi en lâchant un peu (mariage) et en empêchant une totale égalité (adoption), ils croient que leur vision d’un autre millénaire survivra.

    Mais ils se trompent, c’est en générant de l’inégalité que l’on génère les problèmes et de la souffrance.

    Ils ont une vision à court terme. Ils se regardent le nombril : comme l’église Catholique.

    A un moment donner, il va falloir qu’ils acceptent que l’on vive tous ensemble sur la même planète.

     
  • Par nileju 16 août 2012 - 13 H 55
    Avatar de

    @tof81 J’ai rien compris à ce que tu dis mais je ne suis pas d’accord, je ne pense pas que les gens se disent pour contre ou contre quelque chose par calcul.

     
  • Par FtMpanVegan - oniisan 17 août 2012 - 3 H 24

    Bonjour,
    mais ça fait des années, peut-être pas une décennie mais des années en tout cas que la population est majoritairement favorable au mariage et à l’adoption sans distinction d’orientation sexuelle.

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 3 H 47
    Avatar de oniisan

    @ hinageshi / ひなげし :

    « Un élément assez inattendu : ceux qui ont voté pour Sarkozy sont *sensiblement plus défavorables* (à l’ouverture du mariage) que ceux qui ont voté Le Pen. »

    En d’autres termes, la droite est plus extrémiste que l’extrême-droite, cela dit, outre cette constatation factuelle, permets-moi de te dire que peut-être l’extrême-droite a une place particulière dans ton coeur mais elle est définitivement extrémiste : elle manie la xénophobie et le racisme ainsi que la LGBTIphobie à merveille, quand bien même certain-e-s personnes se revendiquant de ce … Groupe politique sont suffisamment ouvertes pour accepter le mariage et l’adoption sans distinction d’orientation sexuelle.

    Concernant la suite de ton commentaire sur les 79 % sans religion : je réagirais en disant qu’il ne faudrait pas omettre que les religions monothéistes ont une forte prégnance (en France) et que les celles-ci sont unanimes au sujet des identités LGBTI. Ce sont l’un des instruments les + efficaces concernant l’hétérosexisme.

    Concernant la fin e ta réaction, je dirais que, tu fais fausse route, ce ne sont pas tellement les religions qui méritent ton opprobre mais plutôt les lobbies de certaines communautés religieuses (Vatican et autres). Il ne faut pas oublier que, pour le cas de la chrétienneté, La Bible est forte d’ouverture d’esprit, à certains endroits, en tout cas. Pour le cas de la branche chrétienne, il y a des groupuscules qui sont très proches de…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 3 H 48
    Avatar de oniisan

    l’humanité, qui sont définitivement humanisé-e-s et qui agissent avec humanisme, avec l’amour du prochain ou de la prochaine : c’est le cas des Jésuites, mais c’est également le cas de ces prêtres et de ces bonnes soeurs qui vont s’exiler là où le besoin se fait le + sentir afin d’aider les autres.

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 3 H 52
    Avatar de oniisan

    @ Edouard Lambert :
    Pas nécessairement.
    Parce qu’il y a une LGBTIphobie décomplexée et ultra violente chez les « jeunes ». Et parfois, surprise pour toi sans doute, il y a des personnes plus âgées voire vieilles qui sont plus bienveillantes et compréhensives.

    Y’a t’il vraiment un goût du jour? Une modernité quelconque??
    Enfin, admettons, ce qui serait dans la juste direction de l’actualité, ce serait plutôt l’abolition de toutes formes de discriminations.

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 13
    Avatar de oniisan

    @ tof81 : je suis désolé de potentiellement soulever la polémique avec cette parole mais l’égalité, sur cette terre, il n’existe pas, dans la société humaine telle qu’on la connaît. Je ne sais vraiment pas ce qui te pousse à penser qu’il y a une égalité effective entre les individu-e-s, c’est tout l’inverse, figure-toi, et je vais te montrer avec qqs exemples et c’est bien là le problème (le moins que l’on puisse dire c’est qu’est-ce que c’est dommage qu’il n’y ait pas d’égalité, et je dirais même plus, toujours pas d’égalité) :
    1. Peut-on vraiment parler d’égalité quand tant de gens sont privé-e-s de droits et de devoirs civiques?
    2. Peut-on vraiment parler d’égalité de traitement quand il y a autant de violence dans les rapports inter- »communautaires »?
    3. Peut-on vraiment parler d’égalité quand il y a tant de victimes de la discrimination? Aurais-tu oublié que les LGBTI n’ont toujours pas le droit de se marier, n’ont toujours pas le droit de fonder une famille et d’être reconnu-e-s comme famille, que le don (de sang, de plasma, de plaquettes, d’organes) est LGBTI affirmé-e (…)? Ne vois-tu pas que bien pire encore des crimes LGBTIphobes sont commis chaque jour et partout dans le monde??
    Alors l’égalité dont tu parles, et bien, je crois qu’elle n’existe pas (pas sur terre et pas maintenant) et c’est bien là le problème.

    Penses-tu sincèrement que la parti politique de gauche soit suffisamment cohérent pour assumer la responsabilité…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 14
    Avatar de oniisan

    de l’amélioration? Ce n’est pas mon opinion. Peut-être aurons-nous une réponse concrète à cette question si et seulement si, (enfin) le mariage et l’adoption sont légalisées (en France)?

    Je ne comprends toujours pas et encore une fois vous me voyez navré de potentiellement amorcer une polémique avec cette déclaration mais je continue, je ne perçois toujours pas cette différenciation maladive inter-individuelle. Ne serait-il plus simple et plus bénéfique (socialement parlant) de mettre en exergue les points commun plutôt que les divergences? Et puis, d’un autre côté, l’identité n’existe qu’avec soi-même donc, chaque individu-e est nécessairement différent-e d’un autre, auquel cas, plus d’identité et plus d’altérité non plus. Tout le monde serait tout le monde et personne serait personne. Les individu-e-s seraient une masse empactée, inséparable, anonyme et non identifiable, insipide, sans personnalité… En fait, ce que j’essaie de dire c’est que il y a différence mais que tu fais fausse route concernant ce qu’est la différence : la différence, ce n’est pas d’être homo / hétéro / bi / a / omni, mais la différence se porte bel et bien sur le fait d’être, point final. Et c’est la raison pour laquelle c’est toujours triste, tragique, révolu, mort, irréparable quand il y a une rupture, un décès etc, tu vois. Et, justement, partant du principe que la différence c’est le principe de la vie, et plus encore de l’existence, « on » ne peut pas ne pas penser que…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 14
    Avatar de oniisan

    chaque individu-e se tolère l’un-e l’autre (entendre par-là s’accepte mutuellement) et que si ce n’est pas le cas, c’est bien là que se loge le problème, c’est bien se loge les conflits, la violence dans les rapports. Pourquoi certaines relations sont impossibles de fait ou sont rendues impossibles dans les faits? Quand on cherche les motifs, on les trouve, et bien, c’est sans doute parce que (c’est une hypothèse et j’adhère à celle-ci), c’est parce que (peut-être) il y a justement une partie qui abuse d’une autre partie, qui outrepasse les limites, parce que le rapport n’est pas équilibré et égalitaire. Et quand il n’y a pas d’équilibre ou autrement dit d’égalité, et bien, il n’y a pas de respect. On peut définir le respect de la façon suivante : Ne pas chercher à imposer à l’autre, autrement dit accepter l’autre dans son altérité et non pas parce qu’on s’y reflète et non pas parce qu’on cherche à le façonner. N’est-ce pas?

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 25
    Avatar de oniisan

    @ nileju : je ne suis pas sûr mais je suis plein d’hypothèses, je te soumets celle-ci. As-tu déjà pensé que le mariage, peu, qqp être perçu comme « privé » tandis que la responsabilité vis-à-vis d’un-e enfant-e, qqp, c’est « public ». La reconnaissance d’un couple, c’est un contrat entre 2 individu-e-s, dans le cadre privé. Tandis que assumer un-e enfant-e, c’est qqp contracter non plus qu’avec une seule personne dans le cadre « privé » mais bel et bien s’aroger un rôle, une responsabilité envers la société entière.
    Beaucoup de personnes qui s’opposent à la reconnaissance de la parentalité sans distinction d’orientation sexuelle, pensent peut-être (autre hypothèse qui rejoint la précédente) que l’hétéropatriarcat est justifié. Cad que la famille, dans l’idéal c’est le groupe nucléaire : une mère + un père + un-e enfant-e et c’est tout. Peut-être qu’il y a cette pensée parce que ces personnes pensent se baser sur la jurisprudence factuelle, cad que l’on peut trouver qqc du goût de « mais enfin, les hétéro ont toujours élevés des enfant-e-s ». Mais en fait cette jurisprudence factuelle n’est pas fondée, il va sans dire. Peut-être qu’il y a cette pensée parce que certains instruments nourrissent cette erreur récurrente de la pensée (fallacy) : l’Eglise chrétienne et surtout catholique notamment (pour ne donner qu’un exemple) et d’ailleurs, nous en avons eu une triste illustration il y a 2 jours, lors de la prière du 15 Août). (…) Est-ce que ça…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 25
    Avatar de oniisan

    t’éclaire?

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 53
    Avatar de oniisan

    @ tof81 : Je trouve que ta pensée est vraiment sombre et pessimiste. Est-ce que tu sous-entendrait que le changement positif ou autrement dit l’évolution ou l’amélioration s’obtient parce que les gens sont « usé-e-s » d’entendre les mêmes discours (les discours que l’ »on » qualifie de « progressistes »)? Et donc que les améliorations ne s’obtiennent pas parce que l’humanité reconnaît ses erreurs, notamment concernant le raisonnement mais parce que certaines personnes cèdent (les bien-pensant-e-s) « cèdent à des caprices de l’opposition »? Parce que les bien-pensant-e-s pensent que les revendications des « rebelles » proviennent d’une frange qui, par exemple, cherche le pouvoir?
    Si tel est le cas, en stricte rigueur de termes, aucune amélioration est possible et les discours rétrogrades, arriérés, peu évolués ont encore de beaux jours devant eux.
    Moi, je ne le pense pas.

    Vivre ensemble sur la même planète cela dit n’est pas possible non plus : La planète périra parce que certain-e-s individu-e-s se fichent de celle-ci. L’égalité ne verra pas le jour de notre vivant et peut-être jamais, jamais parce que l’égalité signifierait reconnaître ses erreurs, se rendre compte de ce qui fondé et rationnel, et donc octroyer l’égalité, ce n’est pas juste lutter contre une forme de discrimination mais contre la polymorphie de cette dernière. Le combat ne sera jamais terminé et malheureusement ce combat ne sera mené que par une minorité au sein de l’espèce humaine…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 54
    Avatar de oniisan

    parce que les autres n’ont pas les outils pour exprimer cette lutte (je songe aux individu-e-s qui ne sont pas humains et qui ne sont pas encore mort-e-s, broyé-e-s par le système). C’est par ailleurs ce qui est représenté dans pas mal de films, sauf que dans les films, au moment du dénouement, celui-ci est toujours un triomphe. Grâce à qqs individu-e-s humain-e-s, le monde, la population, la nature est sauvé-e. Ce n’est pas parce que le triomphe n’est pas au RDV que la lutte est pour autant moins importante. Ce n’est pas parce que le résultat est très prévisible ou connu par avance que pour autant les efforts fournis, la force de la conviction n’ont aucune valeur et sont inutiles. Par la persévérance, par la patience, par la détermination, par contre et cela est une maigre victoire (un lot de consolation), sans doute l’on arrive à minimiser les dégâts, même si cette réduction est infime et qu’elle nous est imperceptible. Il y a des choses qui sont en dehors de notre perception et pourtant, d’autres créatures peuvent le percevoir. Chaque chose bénéfique, si par essence, en effet, elle est bénéfique soulagera un-e individu-e. A défaut de pouvoir sauver, empêcher un petit peu de souffrance même si ce n’est que pour une fraction de seconde, ou (dans un scénario moins pessimiste) la repousser aussi loin que l’on peut, c’est toujours mieux que de la laisser mettre en place la dévastation. Chaque brin d’herbe épargné, même s’il ne l’est que pour un instant très…

     
  • Par oniisan 17 août 2012 - 4 H 56
    Avatar de oniisan

    court, ce n’est pas un effort qui a été vain. Ne pas accepter le spécisme en refusant à vie quelques plaisirs culinaires, c’est toujours « qqs » vies qui ne seront pas le fruit de nos actes. Ne pas rester stoïc face aux LGBTIphobies, ne serait-ce que ça, c’est toujours venir en aide aux persécuté-e-s. Faire la tâche (ingrate) d’une mère de famille (voire de sa propre mère) [dont "on" attend un rôle de mère de famille,] ça toujours la soulager de son calvaire et par là torcher l’hétérosexisme aussi. Proscrire le vocabulaire racial / racisé, c’est déjà botter le cul et à la xénophobie, et au racisme, c’est déjà agir contre cette forme de discrimination. Ecouter qqn-e, même un-e inconnu-e, c’est toujours l’aider à ne pas sombrer plus vite dans la dépression. Donner une partie, même infime de ses biens (dont son argent – même si on n’est pas riche) aux personnes qui en sont privées, c’est toujours lutter contre la pauvreté et la précarité. C’est minime par la quantité mais pas par la qualité, c’est négligeable par le chiffre, mais c’est fort par le fait que l’on agit contre l’inéluctable : La souffrance, la destitution, la déchéance, la mort.

     
  • Par Stéphanie 17 août 2012 - 11 H 59

    Un sondage reste un sondage, avec ses limites, mais il donne – surtout sur des sujets de société et si la question est simple et non manipulée – une tendance. Ici, c’est très clair pour le mariage. Ce combat idéologique-là, nous l’avons gagné contre les sectaires et les discriminants. Sur l’adoption (et la PMA pour les lesbiennes ! ne l’oublions pas !), c’est gagné chez les moins de 35 ans, mais la bataille sera plus rude. Il faut donc que le mouvement LGBT passe la vitesse supérieure. Les faits divers et autres statistiques de la maltraitance (et les abus au sein de l’Église) contre les enfants (agressions sexuelles, maltraitances diverses, abandons, infanticides, violences antra-familiales…) devrainet amener la communauté hétérosexuelle au bon sens : un efant a besoion d’amour et de sécurité. Et cela, seuls de bons parents (aimants et ouverts aux autres, pas parfaits !) peuvent l’apporter. Et l’actualité démontre hélas que l’hétérosexualité ne protège en rien. Encore une fois : seul l’amour protège.

    Ceci dit, cette argumentation, nombre d’hétéros le reprennent aujourd’hui à leur compte à nos côtés.

     
  • Par tof81 19 août 2012 - 10 H 11
    Avatar de tof81

    @oniisan

    En fait je n’ai pas exprimé totalement ma pensé par soucis de rapidité, désolé. Je pense que les digues cèdent car nous mettons en avant un concept imparable : l’égalité.

    Pour moi, tu peux difficilement lutter contre un principe qui semble acquis par la société (même si ce n’est pas le cas dans la réalité).

    C’est soi-disant le fondement de notre société (Liberté, Égalité, Fraternité) et les opposants à l’égalité on vraiment du mal à se faire entendre et à raisonner. C’est pour cela que je dis que les digues cèdent face à une vague difficilement inarrêtable (aspiration du peuple). Pour moi, c’est une vague de fond face aux inégalités que l’on voit tous les jours dans notre société … peut être que cela ne s’arrêtera pas là politiquement (ou pas)… on verra bien …

    Ce n’est pas du pessimisme (« caprices de l’opposition »), mais c’est du réalisme.

    Je pense que contrairement à toi que l’on verra les choses bouger de notre vivant. L’histoire va s’écrire, les consciences politique émergent , de plus en plus de personnes s’intéressent à la Politique car ils en ont assez qu’on les mènent en bateau.

    Pour moi, un concept : l’égalité est difficilement arrêtable, et avec cette égalité viendra (suivra) le droit à l’identité de genre.

    PS : petite précision Oniisan, si tu veux que l’on réponde à un de tes messages (qui nous est adressé) et donc que l’on reçoit un message comme quoi tu nous parles , il faut que tu colles le @ à tof81…

     
  • Par tof81 19 août 2012 - 10 H 12
    Avatar de tof81

    il faut que tu colles le @ à tof81 (exemple @tof81 ) , sinon on ne reçoit pas l’info qu’on nous parle et donc on ne te répondra pas. Tu as de la chance que j’ai relu ce post et que j’ai vue que tu cherchais à me parler , sinon tu n’aurais eut aucune réponse de ma part et donc il n’y aurait eut aucun dialogue.

    PS 2 : je vois que tu as des choses à dire et à transmettre . Je pense que ce serait plus confortable pour toi (et les lecteurs ou lectrice ) que tu fasses un site sur Yagg dans lequel tu écris sur ce que tu veux exprimer (comme cela , tu ne seras pas coupé par la longueur maximale des commentaires et ce serait plus lisible). C’est juste une suggestion, pas une obligation, du tout.

    Bon dimanche

     
  • Par oniisan 19 août 2012 - 14 H 51

    @ tof81 : je comprends mieux ton point-de-vue et je te remercie pour ta réponse.
    Tu es beaucoup plus optimiste que je ne le suis.
    Concernant ton ps 1, et bien, j’avais mis « @ tof81″ dès le début du message mais comme il a été coupé en 3 parties étant donné que le nombre de caractère autorisé par post est limité, je n’ai pas réécrit dans les 2 suivants que je continuais à te parler, désolé.
    Concernant ton ps 2, on m’avait fait cette suggestion une fois, sur ce site d’ailleurs mais figure-toi que je possède déjà un blog qui me prend beaucoup (trop?) de temps et que je ne peux pas me permettre d’en créer un autre. Mon blog, c’est http://oniisan.centerblog.net/ viens le voir si cela t’intéresse, tout le monde est invité à y faire un tour. Mais ne vous attendez pas à qqc de personnel, par contre. Merci pour te suggestion, cela dit, j’apprécie.

     
  • Par tof81 19 août 2012 - 20 H 30
    Avatar de tof81

    @oniisan

    Les choses peuvent bouger plus vite qu’on ne le pense avec les nouvelles technologies.
    Je pense que les politiques ne comprennent pas l’impact d’internet sur la population. Tout s’accélère …

    Pour le signalement tu t’es encore trompé (mon pseudo n’est pas en bleu), il faut que tu colles l’@ directement à mon nom => cela donne @tof81 (et tu vois que mon pseudo passe en bleu).
    Si tu ne colles pas l’@ à mon pseudo cela donne cela : @ tof81 ( mon nom ne passe pas en bleu comme tu peux le voir et donc on ne m’envoie pas un message en haut à droite me signalant que quelqu’un cherche à me parler) .

    Du coup, pour vérifier que la personne à qui te réponds bien l’avertissement comme quoi tu lui as écris, tu dois vérifier que son pseudo passe en bleu une fois que tu as posté ton message.

    Je suis impressionné par ton blog. Il date de 2009 et tu as 777 pages. Il doit te prendre du temps.

    Ce qui est appelé site ici sur Yagg, ce sont des pages persos. Tu n’es pas obligé d’alimenter tout le temps, juste écrire ce dont tu as envie de parler (de partager).

    Bonne soirée

     
  • Par tof81 19 août 2012 - 20 H 32
    Avatar de tof81

    Rectification , désolé : « Du coup, pour vérifier que la personne à qui tu écris reçoit bien l’avertissement comme quoi tu lui as écris … »

     
  • Par FtMpanVegan - oniisan 19 août 2012 - 22 H 33

    Ah, mais je comprends ce que tu me dis (je ferai attention dorénavant pour l’arobase à coller directement avant le pseudo). Merci beaucoup pour l’explication, tu es très pédagogue.

    Oui, mais et encore, je supprimer tous les billets chaque année afin de remettre à zéro, et comme tu pourras le constater, j’ai du retard dans la suppression.

     
  • Par tof81 20 août 2012 - 9 H 43
    Avatar de tof81

    @oniisan

    Tu n’es pas obligé de supprimer les vieux posts. C’est sympa d’avoir un historique et donc une histoire du site.

     
  • Par FtMpanVegan - oniisan 20 août 2012 - 16 H 31

    Certes mais d’un autre côté, je me dis que ça fera trop de pages.
    Peu de personnes vont lire les posts qui date de 3 ans, 2 ans, 1 an etc…
    N’es-tu pas d’accord?

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.