En ce15 août, Caroline Mecary, avocate et co-présidente de la Fondation Copernic, revient sur la polémique de l’appel à la prière controversé de l’évêque André Vingt-Trois. Et remet la hiérarchie catholique à sa place. Extrait:

« Il n’est pas inutile de rappeler que l’engagement du Président de la république François Hollande porte sur l’ouverture du mariage civil et non du mariage religieux, ce mariage institué en 1791 et qui n’a eu de cesse d’évoluer jusqu’à nos jours pour instaurer une égalité totale entre les époux, dès lors l’Eglise catholique ne devrait pas s’inquiéter outre mesure de cette ouverture qui ne concerne que la sphère temporelle et non la sphère spirituelle, qu’on lui abandonne bien volontiers. »

A lire sur le Huffington Post [fr].