L’écrivain américain Bret Easton Ellis (à gauche sur la photo) a une fois de plus déclenché une polémique. Dans une série de messages publiés sur son compte Twitter, l’auteur d’American Psycho a jugé que l’acteur ouvertement gay Matt Bomer (à droite) ne serait pas crédible dans le rôle de Christian Grey, l’homme à femmes du roman à succès Fifty Shades of Grey, bientôt porté à l’écran.

«UN ACTEUR INTENSÉMENT HÉTÉRO»
«Matt Bomer est une bombe et un très bon acteur. Il n’est PAS le bon pour Christian Grey et ça complique le rôle», a-t-il d’abord lâché, puis «Je me fiche de savoir quel grand acteur vous êtes mais être marié à un homme complique les choses pour jouer CG». Il a ensuite ajouté «Ce n’est pas de la discrimination. Il s’agit d’avoir un acteur intensément hétéro voulant absolument baiser Ana Steele [le personnage féminin principal de Fifty Shades of Grey]».

RÉTROPÉDALAGE
Dans une sorte de rétropédalage, l’écrivain écrit ensuite: «Est-ce que je pense que Matt Bomer sera discriminé [par les studios Universal, producteurs du film]? Oui». Il affirme un peu plus tard qu’on lui a craché dessus dans le quartier gay de Los Angeles, West Hollywood, devant un point de dépistage gratuit du VIH.

JALOUSIE
Certain-e-s ironisent et y voient de la jalousie: Bret Easton Ellis a en effet été écarté de l’écriture de l’adaptation du roman, un best-seller qualifié de roman «porno pour mémères». Ce n’est pas la première fois que les talents d’un acteur ouvertement gay à jouer un personnage hétérosexuel sont remis en question.

Photos Camille Gévaudan/Nightscream