Les Jeux Olympiques suscitent beaucoup d’émotions… à tous les niveaux. On ne compte plus les athlètes buzzé-e-s sur les réseaux sociaux en raison de leurs performances, et pas seulement sportives. Après le gymnaste américain d’origine cubaine Danell Leyva qui a affolé les compteurs avec ses photos de lui dénudé, son compatriote Henrik Rummel (sur la photo, le 2e en partant de la gauche) a lui aussi fait monter la température depuis qu’il est apparu sur le podium de la finale de quatre de pointe, en aviron, le 4 août dernier, où il a remporté le bronze avec ses coéquipiers.

Était-il en érection au moment de recevoir sa médaille? Après moult débats sur le net, captures d’écran à l’appui, l’intéressé a fini par répondre – et avec beaucoup d’humour – que non. Dans une interview au site Gawker, Henrik Rummel confie même que s’il avait eu une érection, il aurait tout fait pour la couvrir avec le bouquet de fleurs qu’il tenait à la main (si ce n’est pas chou, ça). Par ailleurs, il explique que c’est un problème récurrent pour les rameurs, dû à la matière très moulante dont sont faites leurs tenues. On peut peut-être conseiller à Henrik de devenir modèle pour la marque Slick It Up, spécialisée dans le Spandex. Ah, franchement, on va bien s’ennuyer après ses JO…

http://www.youtube.com/watch?v=vQdgwflScWY
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Henrik Rummel’s Podium Erection Video