Le 3 août 2011 disparaissait Rudolf Brazda, le dernier survivant connu des Triangles roses. Rudolf avait été déporté à Buchenwald en 1942. Yagg avait interviewé Rudolf Brazda, alors âgé de 97 ans, en septembre 2010.

Un an après, l’association Les Oublié-e-s de la Mémoire vont déposer une gerbe sur la tombe de Rudolf Brazda. Il repose aux côtés de son compagnon de 50 ans, Édouard Mayer. Dans un communiqué, l’association explique: «Le souvenir de son ineffable bonne humeur, en dépit des épreuves, a été une source d’inspiration et de respect pour ceux qui ont eu la chance de le côtoyer et l’entendre témoigner. Il nous conforte également dans notre mission d’association de mémoire, consciente des implications présentes de la lutte contre les discriminations, quelles qu’elles soient.»

Nous vous proposons de voir ou de revoir le témoignage de Rudolf Brazda:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Triangles roses: Rudolf Brazda le dernier survivant connu témoigne sur Yagg