Pour rendre hommage à Gore Vidal, grand écrivain américain ouvertement gay récemment disparu, France Culture rediffuse un entretien avec l’auteur mené par Francesca Isidori dans le cadre de l’émission La Bibliothèque étrangère en août 2006. L’entretien porte sur la publication de ses mémoires, un ouvrage intitulé Palimpseste.

Vidal explique qu’il a coupé les ponts avec sa mère assez tôt, mais qu’il rejette une vision freudienne de l’autobiographie dans laquelle la vie pourrait être expliquée par l’enfance de la personne: «Les gens les plus ennuyeux aux États-Unis ont tous fait une analyse freudienne, et l’analyse freudienne les a convaincus qu’ils étaient extraordinaires», lance-t-il, non sans humour. Un entretien passionnant à écouter ou réécouter sur le site de la radio.

Photo David Shankbone