Médias, Société | 13.07.2012 - 12 h 48 | 21 COMMENTAIRES
Frédéric Mitterrand a renoncé à sa «vie amoureuse» lorsqu’il était ministre
Publié par
«Aller draguer, en laissant les officiers de sécurité à la porte du lieu de drague? Jamais», affirme l'ancien ministre de la Culture dans l'émission «Les pieds sur terre», sur France Culture.

Dans la série «Les derniers jours» de l’émission Les pieds sur terre, France Culture est allée à la rencontre de Frédéric Mitterrand. Diffusée hier, l’émission prend la forme d’une rencontre intimiste le 16 mai 2012 sur les derniers moments qu’il a passé en tant que ministre de la Culture du gouvernement de Nicolas Sarkozy. L’occasion de revenir sur ces trois ans passés au ministère, en terminant les derniers cartons de son bureau désormais vide, et en regardant la passation de pouvoir à la télévision. «Ce serait marrant qu’ils se fassent un p’tit bisou. Que ça dérape», s’amuse-t-il en pouffant.

MÉLANCOLIE ET SOULAGEMENT
L’interview est teintée d’une étrange mélancolie, l’homme vit ses dernières heures dans ce lieu dans lequel il avait pris ses marques et ses habitudes. Il se remémore quelques souvenirs (des officiels nord-coréens se disputant trois chips lors d’un cocktail au ministère), évoque les difficultés de sa fonction: «je pensais que je pouvais faire beaucoup plus de choses. Mais chaque fois qu’on bouge, 10 personnes viennent vous dire qu’il ne faut pas bouger». Le besoin et le soulagement de retrouver une vie normale est palpable.

PAS DE LIAISONS RÉGULIÈRES
Quand il aborde son train de vie durant ces trois ans, Frédéric Mitterrand est sans concession: «Quand on est ministre, on est ministre en permanence» (à partir de 14’30). Il raconte ensuite la fatigue, le rythme usant de sa fonction qui s’est traduit par ce qu’il nomme des «dérapages»: une addiction au cigare, mais aussi «l’absence totale de toute vie amoureuse» (à partir de 16′): «Compte tenu de mes caractéristiques, je ne voulais pas imposer cela à mes officiers de sécurité, c’est-à-dire, impossible d’aller avec, heu… (rires nerveux)» «Pourquoi?», insiste le journaliste. «Parce que je n’ai pas de liaison régulière. Si j’avais une liaison régulière, le p’tit couple gentil qui pousse la poussette dans le Marais, avec le p’tit Coréen dans la poussette, c’est plus facile. C’est rentré dans les normes.»

ESCARMOUCHES CLANDESTINES
«Il se trouve que ça m’est arrivé, mais il se trouve qu’actuellement je n’ai pas de relations permanentes, poursuit Frédéric Mitterrand. Donc ça aurait pu être que des aventures, et des aventures, je ne peux pas les avoir chez moi parce que j’ai mon fils et je ne veux pas lui imposer ça. Ça peut difficilement se passer au ministère.» «Ça a déjà dû se faire, non?» interroge le journaliste. «Sans doute! C’est une proposition?» plaisante le ministre, avant de reprendre plus sérieusement: «Aller draguer, en laissant les officiers de sécurité à la porte du lieu de drague? Jamais. Je peux pas faire ça. Donc voilà, il n’y a pas eu de vie amoureuse, il y a eu trois ou quatre petites… escarmouches, mais vraiment très clandestines. Ce n’est pas satisfaisant. Je l’ai très bien accepté en même temps, c’est tellement intéressant d’être ministre que vous renoncez à beaucoup de choses».

L’intégralité de l’émission:

Si vous ne voyez pas le player, cliquez sur Le dernier jour d’un ministre

Photo Capture

Print This Post
Avatar de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (21)
  • Par Greg 13 juil 2012 - 13 H 05

    Petite erreur: Frédéric Mitterrand a été nommé Ministre en juin 2009. Il n’a donc pas été Ministre durant 5 ans mais seulement 3.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par haliotie 13 juil 2012 - 13 H 13
    Avatar de haliotie

    faut le faire au nom de quoi laisser sa vie de côté pour en arriver à de toute façon avoir les media aux fesses n’est pas plus doux d’avoir son amours ou des amours aux fesses ho comme j’aime la vie dommage mr mitterand que vous n ayez pas la chance de pouvoir etre ministre et heureux entouré d’aventures amoureuses ou d’une belle histoire les deux ont pour moi un grand respect tous n’avons pas les memes chemins de vie , beauté de nos vie ,gisele haliotie

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Maëlle Le Corre 13 juil 2012 - 13 H 19
    Avatar de Maëlle Le Corre

    @Greg : c’est corrigé, merci de nous avoir signalé cette erreur

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Julien 13 juil 2012 - 13 H 41
    Avatar de

    Qu’est qu’il est « vieille France » dans sa façon de parler ! Et puis, franchement, avec son salaire, il doit avoir de quoi se payer des escortes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 13 juil 2012 - 13 H 44

    Elio di Rupo va bien draguer en soirée gay et visiblement ça pose pas de problèmes niveau gardes du corps…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par michelle-paris 13 juil 2012 - 14 H 05
    Avatar de michelle-paris

    Je ne crois pas que F Mitterrand soit trés « soirée gay », et effectivement il parle (et écrit) un excellent français !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manuel Atréide 13 juil 2012 - 14 H 27

    Honnêtement, la vie amoureuse de Frédéric Mitterrand ne concerne que lui, certains épisodes rendus publics n’ont pas été à son avantage. De plus, je me moque éperdument de sa vie privée, en tant que ministre, c’est sur son travail rue de Valois que j’évalue sa carrière ministérielle. Et ce n’est pas brillant … Bref, bon retour dans votre privé, M. Mitterrand !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 13 juil 2012 - 14 H 47
    Avatar de tof81

    Quel sacrifice : ceinture pendant 3 ans.

    Bon à la fois, est ce que cela nous regarde ? …

    C’est lui qui a voulu s’imposer son mode de vie (le respect de la fonction).

    Question : comment ils font les autres ministre pour aller voir ailleurs (en dehors de leur couple). Ne me dites pas qu’il n’y en a pas qui ne le font pas, je ne le croirai pas … ils font des soirées bunga bunga ? :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par luc 13 juil 2012 - 15 H 13
    Avatar de luc

    Tout à fait le côté vieille france chrétienne

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Julien 13 juil 2012 - 17 H 34
    Avatar de

    Tu parles d’un excellent français ! Quand il parle de ses « caractéristiques » ou d’un « p’tit Coréen », ce n’est pas ce que j’appelle un excellent français. C’est de la fausse pudeur et du racisme bon ton.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jay1 13 juil 2012 - 18 H 09

    je me régale en écoutant l’interview de France Culture. j’ai toujours eu bcp de sympathie pour Frédéric Mitterrand. cette interview ne fait que compléter mon idée. j’en reste fan. je me sens très à gauche mais je peux comprendre sa loyauté à ce gouvernement de droite en particulier. si seulement ils ne jouaient pas autant avec notre sensibilité et nos droits, et qu’ils se donnaient la peine de se taper la réalité telle qu’elle est : l’orientation sexuelle ça ne formate pas l’être dans son intégrité et dans ses besoins vitaux.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 13 juil 2012 - 20 H 30

    @tof : J’pense pas qu’ils aillent dans des bars ou des boites pour la plupart d’entre eux…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par joe 14 juil 2012 - 4 H 41

    euh… sans vous vexer vous faites un peu pitié, vous êtes vraiment intéressés par les plans culs de frédéric mitterand ? wouah !!
    il était ministre de la CULTURE pas du CUL, et il a fait que dalle à part continuer à lêcher le cul des institutions.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Judith Silberfeld 14 juil 2012 - 10 H 40
      Avatar de Judith Silberfeld

      @joe Le dernier jour en poste d’un ministre, en soi, c’est intéressant. Lorsqu’il est ouvertement gay, ça le devient encore plus pour un site d’infos LGBT. Ce ne sont pas ses «plans cul» qui ont motivé l’écriture de cet article, mais qu’il raconte qu’il a mis sa vie amoureuse entre parenthèses pendant qu’il était ministre, c’est frappant. L’aurait-il dit (ou fait) s’il avait été hétéro?

      Signaler ce commentaire

       
  • Par joe 14 juil 2012 - 4 H 44

    pendant son mandat : donner des sous à Yagg plutot qu à europe1 (:-)) pour plus de liberté et moins de people… et moins de confusions comme on lit qq fois dans les commentaires.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par saule 14 juil 2012 - 13 H 02
    Avatar de saule

    A vrai dire c’est plutôt triste… de s’infliger un tel mode de vie.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par michelle-paris 14 juil 2012 - 13 H 27
    Avatar de michelle-paris

    @joe : confusions en effet, rien ne t’oblige à lire ni à commenter par deux fois un article qui ne t’intéresse pas, et que tu n’as pas compris…

    @saule : je pense qu’un ministre qui fait bien son boulot ne doit guère avoir de temps pour la vie privée de toutes façons… encore plus à la culture qui demande beaucoup plus qu’un « travail de bureau », beaucoup de déplacements, sorties etc.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 14 juil 2012 - 14 H 20
    Avatar de

    Ooooh ! pauvre choux ! Il a pas put tirer avec son pistolet pendant 3 ans parce qu’il était ministre, trop duuure la vie !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par luc 14 juil 2012 - 14 H 46
    Avatar de luc

    Saule
    n’exagérez pas quand même ils ont quand même du temps pour leur loisirs. Et puis à la culture il n’a rien fait de terrible si je ne m’abuse

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 15 juil 2012 - 13 H 59
    Avatar de

    Je suis avec au moins une chose qu’a dit Joe Yagg devient de plus en plus people, heureusement il y a encore de vraies infos, alors dans ce cas oui l’excuse du ministre gay marche mais les propos de la mère de Brad Pitt par exemple, c’est quoi l’excuse ?
    C’est plus important de dire que la mère de Pitt ne veut pas que les gays se marient ou de parler du jeune qui s’est fait virer de St-cyr car il serait gay ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Shelly 18 juil 2012 - 12 H 24

    Je ne suis qu’une hétérote qui milite contre toute forme de souffrance infligée pour cause de différence ou de minorité : aux homos, aux minorités ethniques, aux femmes, aux enfants, aux animaux… tout cela me semble aller de pair, mais bon, c’est mon avis, et je ne comprends pas du coup comment M. Mitterand a pu se prononcer pour l’inscription d’un acte barbare comme la corrida au patrimoine culturel français, au même titre que la tarte tatin… bonjour le sens de la culture, je lui souhaite le même sort que les centaines de taureaux massacrés chaque année dans les arènes française (et que l’on ne vienne pas me dire que ce ne sont « que » des animaux !)

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.