array(30) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(112) "/2012/07/12/patrice-carvalho-depute-front-de-gauche-oppose-a-louverture-du-mariage-aux-couples-gays-et-lesbiens/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(15) "193.252.118.165" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(15) "193.252.118.165" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(69) "Mozilla/5.0 (compatible; OrangeBot/2.0; support.orangebot@orange.com)" ["HTTP_COOKIE"]=> string(44) "bp-message=deleted; bp-message-type=deleted;" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(3) "*/*" ["HTTP_ACCEPT_LANGUAGE"]=> string(30) "fr; q=1.0, en; q=0.5, *; q=0.1" ["HTTP_ACCEPT_CHARSET"]=> string(72) "windows-1252;q=1.0, utf-8;q=1.0, utf-16;q=1.0, iso-8859-1;q=0.6, *;q=0.1" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(15) "193.252.118.165" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "41841" ["REDIRECT_URL"]=> string(112) "/2012/07/12/patrice-carvalho-depute-front-de-gauche-oppose-a-louverture-du-mariage-aux-couples-gays-et-lesbiens/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1462183272" }
Égalité des droits, Société | 12.07.2012 - 15 h 17 | 0 COMMENTAIRES
  • François-Michel Gonnot
  • ian brossat
  • Patrice Carvalho

Patrice Carvalho, député Front de gauche, opposé à l’ouverture du mariage aux couples gays et lesbiens

Publié par
L'opposition à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe ne se trouve pas qu'à droite…

[Mise à jour, 16h36] Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris, ouvertement gay, a réagi aux propos de Patrice Carvalho: «Ces propos sont honteux, tant sur l'ouverture du mariage que sur le droit de vote des étrangers. Ils sont en contradiction profonde avec les valeurs fondamentales du Front de Gauche. C'est lamentable et il faut une expression très claire des parlementaires communistes et FG lors des débats. Je ne doute pas que nos élu-e-s, je pense en particulier à Marie-George Buffet, seront aux avances postes pour défendre nos convictions et notre engagement sur ces questions».

L'opposition à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe ne se trouve pas qu'à droite (même si elle y est plus évidente). «Avec le pacs, ces gens [les couples gays et lesbiens, ndlr] sont protégés, affirme Patrice Carvalho, député Front de gauche de l'Oise, dans Le Monde. Un mariage, c'est entre un homme et une femme.»

Patrice Carvalho est également opposé au droit de vote des étrangers: «Pour moi, l'intégration ne se fait pas par le vote, mais en parlant la langue et en participant à la vie collective». Visiblement, au Parti communiste, ses prises de position inquiètent: «Ce n'est pas le signe de modernité et l'image du Front de gauche que l'on veut donner», indique un de ses collègues, cité par Le Monde.

Élu une première fois député en 1997, Patrice Carvalho vient donc de faire son retour à l'Assemblée nationale en battant François-Michel Gonnot, qui figurait dans notre liste des candidat-e-s anti-LGBT en tant que signataire de la demande de retrait des manuels scolaires mentionnant l'identité de genre.

Patrice Carvalho sur France 3 après son élection:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur France 3 Picardie-12-13-Patrice Carvalho élu député-20120618

Photo Capture

Print This Post
Profile photo of Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.