Médias, Société | 10.07.2012 - 20 h 36 | 10 COMMENTAIRES
Sergio Coronado sur RMC: «Je ne vois pas pourquoi je serais obligé de raser les murs»
Publié par
Le député ouvertement gay est revenu sur son fameux tweet lors de la Marche des Fiertés. Échange de questions-réponses sans aucun temps mort.

Invité des Grandes Gueules sur RMC lundi 9 juillet, Sergio Coronado, député Europe Écologie-Les Verts de la 2e circonscription des Français de l’étranger (Amérique Latine-Caraïbes), a eu l’occasion de revenir sur son tweet annonçant sa participation à la Marche des Fiertés avec son compagnon (lire notre article Sergio Coronado, un 2e député ouvertement gay à l’Assemblée nationale).

En début d’interview, il reprend le journaliste qui lui dit «vous avez révélé votre orientation sexuelle sur Twitter, en appelant même vos collègues concernés à faire de même»: «D’abord je ne l’ai pas révélée, parce que ça n’a jamais été un secret, ni auprès de mes parents ni auprès de mes proches ni dans ma militance, et vous faites référence à l’article du Monde qui ne correspond pas à la réalité, moi je n’appelle personne à faire quoi que ce soit, je pense que les gens sont grands pour savoir ce qu’ils entendent…». S’ensuit un échange de questions-réponses sans aucun temps mort:

«Alors pourquoi avoir tweeté le fait…
– Pourquoi pas ?
– …que vous étiez homosexuel?
– J’ai pas tweeté ça, j’ai tweeté que j’allais faire des courses et que j’allais avec mon compagnon, donc…
– Votre compagnon…
– Bah oui… si j’avais tweeté que j’allais avec ma copine à la Marche des fiertés, vous m’auriez pas invité donc je vois pas pourquoi je serais obligé de raser les murs…
– C’était un geste politique?
– Oui d’une certaine façon, oui, parce que je me suis jamais caché donc c’est pas en devenant député que j’allais commencer à le faire.
– Mais cette transparence sur la vie privée, elle…
– C’est pas la vie privée, c’est pas la vie privée…
– Si
– Non, par exemple ce qui nous différencie vous et moi, c’est pas tant l’orientation sexuelle, c’est que l’orientation sexuelle qui est la mienne, aujourd’hui, m’interdit ce que vous pouvez faire vous, vous marier, vous pouvez adopter, moi je ne peux pas le faire, donc ça ne relève pas de la vie privée, ça relève d’un problème politique, d’affaires publiques… (…) Je n’en ai pas dit davantage… J’ai pas dit ce qu’on faisait, j’ai pas dit où on allait dîner, j’ai pas dit ce qu’on aimait…»

Interrogé ensuite sur les député-e-s out et dans le placard à l’Assemblée, Sergio Coronado répond: «Je pense qu’on est plus nombreux que ceux qui l’ont assumé publiquement. Après voilà, il y a des gens qui décident de passer toute une vie à cacher leur orientation sexuelle, c’est leur problème! La classe politique est assez en retard sur ces questions, mais comme sur d’autres, hein.»

Autres extraits choisis de l’interview: «Et donc ce jour-là, effectivement, j’ai fait des courses, et je suis allé avec mon compagnon (à la Marche des fiertés), donc je l’ai tweeté, voilà, faut pas en faire un fromage.»

À la question «Que répondez-vous à ceux qui parlent d’exhibitionnisme comme Sophie de Menthon?», il répond avec un calme olympien: «C’est le genre de remarque qui me passe au-dessus de la tête».

Sergio Coronado espère également un débat serein et républicain sur le mariage pour tous, appelant la droite à ne pas faire preuves des outrances proférées au temps des débats sur le pacs.

Il souligne enfin que des pays de sa circonscription, comme l’Argentine, ont déjà ouvert le mariage aux couples de même sexe, et que si Bertrand Delanoë peut être maire de Paris, il peut très bien élever un enfant.

via têtu

Print This Post
 
LES réactions (10)
  • Par vinsh 10 juil 2012 - 20 H 48

    Il s’est défendu un peu maladroitement, pour un tweet qui n’avait même pas à être défendu. Il faut croire qu’il ne s’était pas bien préparé à rencontrer de la contradiction sur un sujet pareil. En même temps il aurait pu se rendre compte d’où il mettait les pieds avant d’y aller…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Red 10 juil 2012 - 21 H 08
    Avatar de Red

    Moi je trouve qu’il s’est au contraire très bien défendu.
    J’aime particulièrement la dernière citation : « si Bertrand Delanoë peut être maire de Paris, il peut très bien élever un enfant. » Et toc.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sylvainj 10 juil 2012 - 23 H 00
    Avatar de sylvainj

    bah moi je trouve ça plutôt très bien :) Bravo Sergio ! :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par François 10 juil 2012 - 23 H 02

    Je trouve aussi qu’il a été très bien, entre autres sur la distinction entre le fait de révéler publiquement son homosexualité et le fait de parler (ou non) de sa vie privée. Je pense que ce genre de distinction a beaucoup de sens pour quelqu’un qui a une vie publique.
    Vraiment, il m’a impressionné par son calme et sa capacité à répondre du tac au tac à des questions presque hostiles, et ce avec intelligence et recul.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Eino 11 juil 2012 - 2 H 37

    En même temps, c’est RMC… c’est tout sauf subtil parfois…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Thomas 11 juil 2012 - 9 H 34
    Avatar de Thomas

    Personnellement, je trouve qu’il a su plutôt bien se défendre, en remettant des chroniqueurs pas toujours très finaud à leur place, notamment en ce qui concernait le pourquoi du tweet.
    Le dernier par contre me gêne un peu: je ne doute pas de l’ aptitude d’ homosexuel(le)s à élever des enfants , mais je ne vois pas en quoi la capacité à gérer une ville viendrait appuyer le fait qu’ on puisse etre de bons parents. À mon humble avis, on peut être incapable de gérer un budget et faire merveilleux parents ! Et inversement …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 11 juil 2012 - 9 H 40
    Avatar de tof81

    Il est très bien, posé et agréable. Il parle simplement (tout le monde le comprends) et intelligemment.

    Comme je l’ai déjà dit ailleurs : Un bel exemple à suivre.

    Bravo !

    Pour ceux ou celles qui veulent écouter de vive voix son propos (désolé je n’ai pas réussi à avoir juste la vidéo, il est mal foutu leur site et leur lecteur) :

    http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2012/07/09/Sergio-Coronado-%3A-L-homosexualit%C3%A9-doit-encore-%C3%AAtre-un-tabou-dans-la-vie-politique-puisque-peu-de-gens-l-assume

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 11 juil 2012 - 9 H 45
    Avatar de tof81

    @vinsh

    je ne le trouvais pas dans la défensive. Il expliquait tout simplement son point de vue.

    Au contraire, je le trouve très bien préparé. Pour moi, il a dit ce qu’il fallait. Il était clair, détendu … il était très bien pour moi.

    Peut être que ton point de vue est dû au fait que tu n’as pas vue la vidéo. Si tu regardes la vidéo (voir lien que j’ai fournis ci-dessus), tu verras qu’il était très détendu et expliquait tout très bien. Je trouve son intervention idéale.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 11 juil 2012 - 12 H 16

    Il aurait pu aussi ajouter que l’homophobie est assez répandue chez les journalistes, la preuve avec les questions très beaufs des deux qui l’interviewaient, qui considèrent que l’homosexualité c’est « du domaine de la vie privée », parce qu’en fait *ils la considèrent comme honteuse*. Considèreraient-ils que l’hétérosexualité d’un député relève de la vie privée ? bien sûr que non ! Ce genre de réaction hyper ringarde est hélas très fréquente chez les journalistes qui interviewent des personnalités gays. Bon il y a quelques exceptions, qui ont su aborder le sujet, ainsi que la transidentité, avec intelligence, mais ils sont rares, ce sont plutôt des exceptions qui confirment la règle :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par vaugoubert 11 juil 2012 - 16 H 52

    Dommage qu’il ne soit pas confronté à Sophie de Menthon pour parler exhibitionnisme

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.