Mercredi 13 juin, la librairie Violette and Co accueillait les auteures des Chroniques Mauves pour la présentation de cette bande dessinée collective en forme de saga sur l’histoire des lesbiennes sur plusieurs décennies. Étaient présentes Catherine Feunteun, l’instigatrice et scénariste des Chroniques Mauves, mais aussi trois des illustratrices du projet, pour présenter le livre, raconter la genèse de cet ouvrage collectif hors normes et faire quelques dédicaces.

En 12 épisodes, Les Chroniques Mauves racontent l’histoire de Chris, Fanny, Audrey, Cameron et beaucoup d’autres, des années 50 à nos jours, des histoires entrecoupées d’extraits de chansons, mais aussi de livres marquants de la culture et de l’histoire des lesbiennes, de Monique Wittig à Virginie Despentes, en passant par Judith Butler. Un récit illustré par cinq mains différentes, celles de Carole Maurel, La Grande Alice, Soizick Jaffre, Cab et Louise Mars: «Cette diversité de styles de dessins et de personnalités a fait une richesse créative sur le projet», explique Catherine Feunteun.

NE PAS AVOIR PEUR DU WEB
Si Les Chroniques Mauves est un projet audacieux, ce n’est pas seulement grâce au sujet qu’il traite, mais aussi grâce à son support. Ou plutôt ses supports, car Les Chroniques Mauves n’est pas seulement un livre, il existe aussi un site et une version web qui fonctionne par abonnement, une solution pour pallier aux nombreuses difficultés pour diffuser ce type de BD alternative.

Pour Catherine Feunteun, qui a fait ses armes dans la production audiovisuelle et le web, il était nécessaire de s’adapter aux nouvelles contraintes du monde de l’édition: «Je crois que ce genre de romans graphiques ou de BD papier va devoir trouver des solutions en passant par internet pour pouvoir sortir de la crise et continuer à exister, affirme-t-elle. Aujourd’hui, beaucoup de talents sont repérés, comme ça, grâce aux blogs BD. Il ne faut pas avoir peur d’internet pour continuer à faire du papier et à éditer des BD underground».

Les auteures des Chroniques Mauves seront présentes au Centre LGBT Paris IdF le 28 juin à 20h, pour une projection des planches de l’album et des dédicaces.

Voir le blog Yagg des Chroniques Mauves