«Inapproprié»: tel était le verdict de la directrice au sujet du discours que Kameron Slade, un élève de 10 ans, voulait prononcer devant toute l’école. Le discours de l’écolier de New York portait sur le mariage des «couples de même sexe». Il avait lu ce texte devant sa classe, et avait été sélectionné pour le relire devant toute l’école, lors du concours de discours de l’établissement. C’est là que la directrice a mis son veto. Elle lui a posé un ultimatum: changer de sujet ou abandonner la compétition. Kameron Slade a dû trouver un nouveau sujet d’écriture, et a rédigé en quatrième vitesse un texte sur la cruauté envers les animaux. Soutenu par ses parents, il a par la suite lu le texte censuré devant les caméras de télévision:

«Le Président Obama a récemment parlé du mariage des couples de même sexe avec son épouse et leurs deux filles. Certain-e-s sont pour, d’autres sont contre. Comme le Président Obama, je crois que tout le monde devrait avoir le droit d’épouser la personne de son choix. Le mariage est une question d’amour, de soutien et d’engagement. Donc qui sommes-nous pour juger? Si nous jugeons les gens ainsi, c’est une sorte de préjugé. Nous devons apprendre à accepter et à respecter toutes les différences.»

Le garçon évoque ensuite sa rencontre avec un couple de femmes, des amies de sa mère.

«L’année dernière, j’ai eu l’occasion de passer du temps avec deux amies de ma Maman, Laura et Keana. Ces deux femmes sont en couple. Elles ont une superbe fille qui s’appelle Kayla. Certain-e-s ne seront pas d’accord avec leur relation. (…) Ma mère m’a expliqué leur relation. Leur famille ressemblait à n’importe quelle autre famille. Elles semblaient heureuses et, mieux que tout, s’aimer. La seule différence c’était que c’étaient deux mamans au lieu d’une mère et d’un père. (…) J’espère que tout le monde comprendra combien il est important de respecter tout le monde pour qui il/elle est. (…)»

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur NY1 Awesome Speech

Cette exposition médiatique a envoyé l’affaire jusqu’au Département de l’Éducation de la Ville de New York, qui a débloqué la situation. Lundi, Kameron Slade a pu prononcer son discours devant la communauté scolaire. Les parents d’élèves ont cependant été prévenu-e-s par l’établissement du thème du discours. Aujourd’hui, l’écolier est sollicité pour lire son texte au conseil municipal et en ouverture des marches des fiertés du pays, mais il a décliné l’invitation.

Photo Capture d’écran