[Mise à jour – 14h25] La page du site de France 5 a été modifiée, le terme «sidaïque» ayant été remplacé par «porteur du VIH».

France 5 programme ce soir, à 20h35, Un homme s’accuse sous le regard des experts, un documentaire réalisé par Joëlle et Michèle Loncol, dans le cadre du magazine Le monde en face présenté par Carole Gaessler. Le film pose la question des expertises psychiatriques à travers le portrait de Thierry, homosexuel et séropositif, qui a avoué le meurtre d’un homme avant de se rétracter puis avouer de nouveau, et de son procès aux assises en 2010.

«HOMOSEXUEL ET SIDAÏQUE»
Quelle ne fut pas notre surprise en découvrant le résumé du documentaire sur le site de France 5: «En mai 2010 s’ouvrait devant les Assises de Lyon le procès de Thierry, pour un meurtre commis 9 ans plus tôt à Lyon et qui avait abouti à un non lieu. Thierry est, comme son frère, homosexuel et sidaique.» «Sidaïque»: ce terme péjoratif est, de sinistre mémoire, celui inventé par Jean-Marie Le Pen lors de l’émission L’Heure de vérité, le 6 mai 1987, sur Antenne 2. «Le sidaïque, si vous voulez, j’emploie ce mot-là, c’est un néologisme, il n’est pas très beau mais je n’en connais pas d’autre, celui-là, il faut bien le dire, est contagieux par sa transpiration, ses larmes, sa salive, son contact. C’est une espèce de lépreux, si vous voulez», affirmait alors le président du Front national, qui souhaitait également enfermer les malades du sida dans des «sidatoriums». Ces propos avaient à l’époque provoqué un tollé parmi les scientifiques et les associations chargés de lutter contre l »épidémie.

On espère qu’il s’agit seulement d’une énorme bourde des responsables de France 5…


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Le Pen à L’Heure de vérité

[Mise à jour – 14h25] La page du site de France 5 a été modifiée, le terme «sidaïque» ayant été remplacé par «porteur du VIH».