Une quarantaine de personnes ont été arrêtées à Moscou devant l’Hôtel de Ville et le Parlement, dimanche 27 mai, alors que quelques militants, dont Nikolai Alekseev, tentaient d’organiser une Gay Pride. «J’ai été arrêté près de l’Hôtel de Ville pour avoir ouvert la bouche devant des journalistes, a déploré Nikolai Alekseev sur Facebook. Je suis sans voix».

Parmi les personnes interpellées figuraient aussi bien des militants pro-gay que des contre-manifestants homophobes – des chrétiens orthodoxes, qui ont arraché les drapeaux des premiers pour les piétiner devant les caméras. Les militants LGBT voulaient également protester contre les lois qui interdisent la «propagande» homosexuelle dans diverses villes de Russie. Moscou n’a pas – encore – ce type de loi, mais la manifestation avait été interdite.

Ci-dessous, images brutes, non-créditées, de l’arrestation de Nikolai Alekseev


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Гей-прайд-парад в Москве (арест Николая Алексеева)

Photo Capture d’écran