Vidéo Buzz
Vidéo Buzz | 23.05.2012 - 17 h 41 | 5 COMMENTAIRES
Vidéo Buzz: Deux braqueurs gays, un million de dollars, trois possibilités
Publié par
Après avoir volé un million de dollars, un couple de braqueurs s'enfuit en voiture. Mais peut-on faire confiance à son amant, lorsqu'il y a tant d'argent en jeu? Un court-métrage de Leopold Dewolf (et un autre en bonus).

Après avoir volé un million de dollars, un couple de braqueurs s’enfuit en voiture. Mais peut-on faire confiance à son amant, lorsqu’il y a tant d’argent en jeu? C’est la question que pose Niagara, un court-métrage d’animation (stop-motion) réalisé par Leopold Dewolf dans le cadre de ses études à l’Université de Westminster et qui vient de remporter le 1er prix du Concours de courts de Toulouse, entre autres distinctions.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪Niagara (2011) – VOST‬

En bonus, We Are Your Friends, un autre court-métrage du même réalisateur sur la génération iPhone/Lady Gaga/Mark Zuckerberg:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪”We Are Your Friends” (2012) – VOST‬

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (5)
  • Par Keela aujourd'hui - 17 H 49
    Avatar de Keela

    Je n’ai pas regardé la seconde vidéo pour l’instant, mais la première est superbe.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pauline aujourd'hui - 20 H 10

    c’est un jeune réalisateur Français, il n’a que 20 ans, ça promet!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par SilentBrace aujourd'hui - 21 H 57
    Avatar de SilentBrace

    Pour un garçon de moins de 25 ans, c’est bien, qui étudie à Londres, c’est vraiment bien et qui fait de l’indie, c’est vraiment très bien …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par lapinoutoudoo aujourd'hui - 22 H 40
    Avatar de lapinoutoudoo

    Je préfère la deuxième vidéo. La pâte à modelé en stop motion c’est vraiment très compliqué à maîtriser. Le passage où il dit “est-ce que je t’excite toujours?” et où il l’embrasse n’est pas du tout excitant, c’est même répugnant! J’aurais préféré voir ce court métrage avec de vrais acteurs en chair et en os ^.^ en plus la réalisation aurait été plus simple d’un point de vue technique. Mais bon il s’est risqué à utiliser cette technique très “casse couille” et au final ça a payé, bravo!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Chris 24 mai 2012 - 0 H 08

    Le premier court-métrage est un petit bijou. Le deuxième me touche particulièrement et me rappelle une sale soirée. C’est drôle comme une seule personne peut cristalliser par son absence toutes les angoisses et les états d’âme d’un groupe d’ami(e)s comme si l’amour qu’on lui porte se révèle avec les traits, les caractéristiques (subtilement évoqués) d’une époque rongée par la peur de la solitude.
    Un nom à retenir bravo à lui.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.