L’acteur de Intouchables, Omar Sy, a prêté sa voix au nouveau clip de Aides et du Réseau des Associations Africaines et Caribéennes contre le sida (RAAC-sida) pour promouvoir le dépistage rapide: juste un doigt et 30 minutes suffisent pour connaître son statut sérologique.

Cannes oblige, Aux armes contre le sida! fait des clins d’œil au cinéma: on reconnaîtra des plans inspirés de La Haine ou encore de Jackie Brown.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Aux armes contre le sida!

INCITATION AU DÉPISTAGE
L’objectif de ce clip, réalisé par l’agence TBWA, est d’inciter au dépistage du VIH, une «arme contre le sida que nous avons tous». Pour Christian Andreo, de Aides, «certaines populations, comme la communauté afro-caribéenne, sont très concernées par le VIH mais ne se dépistent pas assez ou trop tardivement. Les freins sont connus: précarité, crainte de la maladie mais aussi peur d’être jugé au moment du dépistage… Ce spot qui sera diffusé très largement leur rappelle qu’une nouvelle offre de dépistage existe […]. Réalisée par les pairs, elle met immédiatement à l’aise et permet de lever tous les doutes en quelques minutes».

Les tests de dépistage rapide, qui peuvent aujourd’hui se faire en dehors du contexte médical, donnent un résultat en quelques minutes. Ils sont très fiables mais ne sont pas recommandés sur des infections récentes puisque le test rapide ne détecte les anticorps du VIH que trois mois après une éventuelle contamination.

ET LE PRÉSERVATIF?
Seul regret: que ce clip ne mentionne pas le préservatif. Car, dans le cadre de la prévention combinée (protection, dépistage, traitement), le préservatif reste encore l’arme la plus efficace, et la plus simple d’utilisation, pour se protéger et protéger les autres.