On prend les mêmes et on recommence. Hier, vendredi 18 mai, les autorités moscovites ont refusé d’autoriser l’organisation d’une gay pride à Moscou.

Une marche et un rassemblement sont prévus les 26 et 27 mai (lire Moscou: Les militant-e-s LGBT ont déposé des demandes d’autorisation de manifestations pour les 100 ans à venir). C’est la 7e année que l’association GayRussia essaie d’organiser une Moscow Pride, et la 7e année que celle-ci est interdite. En 2010, pourtant, la Russie a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme pour ces interdictions, mais n’ayant eu à subir aucune sanction autre que financière, elle continue de passer outre allègrement (lire Gay prides interdites: la Cour européenne des droits de l’Homme condamne la Russie).

Une fois de plus, c’est le risque de préjudice moral que pourraient subir les enfants qui seraient témoins de l’événement qui est invoqué, et ce bien que cette année les organisateurs aient précisé qu’il n’y aurait aucune nudité ni aucun juron, rapporte le site GayRussia.Ru.

Sur Twitter, Nikolai Alekseev, le fondateur de la Moscow Pride, annonce qu’il fera appel de l’interdiction lundi, et que le rassemblement du 27 mai se tiendra quoi qu’il arrive:

L’interdiction intervient au lendemain de l’attaque par des néo-nazis d’une manifestation organisée à Saint Pétersbourg dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, souligne Gay Star News.

En 2011, la Moscow Pride avait été marquée, comme tous les ans, par plusieurs arrestations, mais aussi par le coming-out de la journaliste Elena Kostyuchenko, blessée par un opposant à la Moscow Pride (lire Moscow Pride: Abandon des poursuites contre l’agresseur d’Elena Kostyuchenko).

Revoir notre reportage sur la Moscow Pride 2011:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Au cœur de la gay pride de Moscou (1/3)

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Au cœur de la gay pride de Moscou (2/3)

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Au cœur de la gay pride de Moscou (3/3)

Tous nos articles sur la Moscow Pride 2011.

Photo Yagg (Moscow Pride 2011)

soutien yagg