Sacrée Serena. 41e victoire sur le circuit, hier, à Madrid en disposant de Victoria Azarenka, première joueuse mondiale (6-1, 6-3), et une bande audio qui commence à prendre force sur le net. La joueuse américaine rappe sa condition de championne. Cela chaloupe pas mal et c’est plutôt amusant.

Serena Williams ne cache pas son goût pour le rap depuis des années. Touche-à-tout, elle crée des bijoux, on l’a aussi vue dans un épisode d’Urgences. Une vie bien remplie.

Écoutez le rap de la championne:

Sa profession de joueuse reste néanmoins au centre de son boulot. À Madrid, la 6e joueuse mondiale a annoncé qu’elle entendait bien reprendre la première place du classement.

Elle a donné au passage un coup de griffe à certains de ses congénères masculins qui disputaient aussi leur tournoi à Madrid, celui-ci a été remporté par Roger Federer. En Espagne, certains se sont plaints de la terre battue bleue. Novak Djokovic et Rafael Nadal l’ont jugée trop glissante et donc dangereuse.

«Les femmes sont plus fortes que les hommes, a plaisanté Serena dans sa victoire. C’est pour cela que c’est nous qui portons les enfants. Nous, nous ne nous plaignons pas, nous faisons le maximum sur le circuit, nous sommes de vraies performeuses, pas des mauviettes.»

Enthousiaste, elle a posté sur Twitter une variation du porté de trophée et un pas de danse. Sacrée Serena.

[Gallery not found]

Photos DR

Via Voici.fr