«Ça a été un immense soulagement», raconte Nicolas Gougain. Au Centre LGBT Paris-IdF, l’annonce du résultat a été accueillie par une explosion de joie, selon le porte-parole de l’Inter-LGBT. «Après l’annonce, un certain nombre d’entre nous sont parti-e-s vers la place de la Bastille avec des rainbow flags. C’était important d’être visible aussi là-bas.»

«LES ATTENTES SONT ÉNORMES»
«Pour la première fois en France, un président favorable à l’ouverture du droit au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe est élu, s’enthousiasme Nicolas Gougain. C’est déjà une bonne base. Aujourd’hui les attentes sont énormes, alors tout reste à faire.»

Concernant l’appel au vote pour François Hollande de l’Inter-LGBT, Nicolas Gougain souligne la nécessité qu’ont eu bon nombre de syndicats et d’associations à sortir de leur réserve: «Nous avions en face de nous deux projets radicalement opposés. À un moment donné, il faut dire les choses. Ce n’était pas une attitude partisane, nous avons appelé à sanctionner cinq ans durant lesquels Nicolas Sarkozy n’a pas tenu ses engagements.»

Photo Nicolas Gougain