«C’est un grand plaisir de se débarrasser de Nicolas Sarkozy, on ne peut être qu’heureux. Nous sommes très contents, et très soulagés» déclare Ian Brossat à Yagg. Pour le conseiller (PCF) de Paris, il est clair que l’élection de François Hollande n’est qu’un début. Les élections législatives sont désormais dans la ligne de mire du Front de Gauche. «On pourra compter sur les députés du Front de Gauche pour faire entendre l’égalité des droits. La condition première était déjà le départ de Nicolas Sarkozy.»

Au même titre qu’Europe Écologie-Les Verts, le Front de Gauche apportait des réponses précises aux revendications des LGBT, au-delà des enjeux du droit au mariage et à l’adoption. «Sur ces questions, on a besoin de la combativité du Front de Gauche, affirme Ian Brossat. François Hollande a été parfois hésitant à ce sujet, c’est pourquoi notre présence sera un atout.»

soutien yagg