Après l’interrogatoire du 4e suspect, arrêté hier, jeudi 3 mai, le Parquet a requalifié les faits pour les 4 personnes impliquées dans la mort d’Ihsane Jarfi.

Ihsane Jarfi, 32 ans, a disparu dans la nuit du 21 au 22 avril. Il a été vu pour la dernière fois à la sortie du bar gay liégeois l’Open Bar, alors qu’il montait dans une voiture conduite par l’homme arrêté hier, Éric P., et dans laquelle se trouvaient également Jeremy W., Jonathan L. et Mutlu K. (lire Premier meurtre homophobe en Belgique?).

«La victime a été embarquée dans un véhicule à Liège et son corps a été retrouvé à Modave, a déclaré Valérie Schaaps, porte-parole du Parquet, citée par le site de la RTBF. Je pense qu’il a reçu des coups pendant tout le trajet, qui a duré environ une demi heure. Il présente beaucoup de lésions. Il a aussi été étranglé. Sa cage thoracique a été écrasée, de nombreux organes ont éclaté. (…) En cours de route, les auteurs expliquent que la victime leur a fait des propositions homosexuelles et que c’est cela qui les a énervés.»

C’est la première fois, avec cette affaire dont la violence qui rappelle fortement l’agression, en France, de Bruno Wiel, que le caractère homophobe d’un meurtre est retenu en Belgique.

Ihsane Jarfi a été inhumé cette après-midi.

Un reportage de RTL TVI, réalisé avant la requalification des faits:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Meurtre d’Ihsane: est-ce un acte homophobe? Les inculpés nient.

soutien yagg