L’été dernier, Stéphane Foenkinos incarnait 55 écrivaines, dans une expo-photo à la Galerie Dupin, à Paris, qui a fait sensation. Aujourd’hui, le cinéaste (coréalisateur, avec son frère David, de La Délicatesse) et son équipe récidivent et proposent des portraits de femmes politiques (Roselyne Bachelot, Eva Joly, Ségolène Royal…) dévoilés en exclusivité dans Elle cette semaine.

La démarche est toujours la même. Il s’agit pour Stéphane de puiser en lui ce je ne sais quoi (un geste, un regard, une posture) qui fait sens et provoque un effet saisissant. Maquillage et perruques sont là en soutien, certes, mais on est au-delà du travestissement, dans un esprit très queer. Et forcément troublant.

Retrouvez le making-of très joyeux de la séance-photo.