Le moins qu’on puisse dire, c’est que le candidat socialiste à l’élection présidentielle est constant. Il revendique lui-même de ne pas être celui qui change d’avis.

Invité hier, mardi 24 avril, du journal de Laurence Ferrari sur TF1 (avant Nicolas Sarkozy invité ce soir), François Hollande a de nouveau été interrogé sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Laurence Ferrari voulait savoir si la loi serait votée rapidement, dès le mois de juin (voir la vidéo à partir de 6’47 »).

«Il y a 5 ans, je ne vais pas me précipiter», a répondu François Hollande, avant de faire une longue digression sur l’emploi, sa priorité numéro un puis de revenir à la question du mariage:

«Puisque vous m’interrogez sur le mariage des couples de même sexe. Oui ça sera une loi dans le quinquennat qui sera votée. Et là aussi, ça dépasse les débats de droite et de gauche. Il s’agit d’égalité et de liberté.»

De son côté, selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi, Nicolas Sarkozy fait bien de cette question une affaire de droite et de gauche. À propos des électeurs de François Bayrou, il va comme il dit les «faire revenir au bercail» en leur parlant entre autres du «mariage homo». Qu’avec élégance, ces choses-là sont dites.