Accusés de «propagande homosexuelle» en vertu de la loi anti-gay de Saint-Pétersbourg, l’avocat Sergey Kondrashov et le militant Igor Kotchetkov devaient passer devant le tribunal aujourd’hui. Cependant l’audience a été repoussée à la semaine prochain. La juge a en effet considéré qu’aucune preuve ne permet d’affirmer que les deux hommes commettaient un acte de propagande. En effet, seul un des deux témoins, un des policiers responsables de l’arrestation des deux hommes, affirme que la dénonciation des violences faites aux LGBT constitue un acte de propagande, en référence aux pancartes des deux accusés. Mais le second témoin n’étant pas en mesure de se présenter à l’audience, celle-ci a donc été repoussé au lundi 23 avril.

Pour signer la pétition de AllOut.org en soutien aux militant-e-s russes, cliquez ici.

Photo Max A. Khlopov