Fin de la polémique? La Weinstein Company, productrice du documentaire sur le harcèlement chez les jeunes The Bully Project (et de The Artist, entre autres), a annoncé avoir obtenu de la Motion Picture Association of America (MPAA) la classification PG-13 (film déconseillé aux moins de 13 ans) qu’elle réclamait depuis le début.

La MPAA avait d’abord délivré un visa «R», obligeant les moins de 17 ans à être accompagné-e-s d’un-e adulte pour aller voir le film, et ce en raison du langage employé (un trop grand nombre de «fuck», en clair). La Weinstein Company avait alors décidé de sortir le film sans visa, prenant le risque qu’il soit moins bien distribué. Un risque minime au vu de l’écho médiatique qu’a connu la polémique. À tel point que certains n’y voient qu’une campagne marketing à bon prix, pleine de soutien de people et de bons sentiments. Peut-être. Mais au moins, on parle de harcèlement. Qu’Harvey Weinstein en tire profit n’a pas grande importance, celles et ceux qui ont le plus à y gagner sont les victimes, ou celles et ceux qui, grâce à ce film, n’en seront pas.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur The Bully Project Trailer