France
Société | 04.04.2012 - 16 h 36 | 16 COMMENTAIRES
Mort de Richard Descoings, directeur de Sciences Po
Publié par
Richard Descoings, le directeur de Sciences Po, a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel à New York aux États-Unis, rapporte «Le Monde».

Richard Descoings, le directeur de Sciences Po, a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel à New York aux États-Unis, rapporte Le Monde (d’après AFP). Les circonstances de sa mort ne sont pas encore éclaircies. Nicolas Sarkozy, François Hollande ou encore Ban-Ki Moon, secrétaire général de l’ONU (ce dernier a prononcé le discours inaugural de la conférence à laquelle Richard Descoings participait) lui ont notamment rendu hommage. Christophe Girard, adjoint à la Culture de Paris, a, lui, fait par de sa «grande tristesse» et salué «l’humaniste [qui] avait une place particulière dans notre pays, dans son service public et son système éducatif». «Son imagination était infinie et généreuse. Richard Descoings avait une qualité rare que j’appellerais l’esprit d’entreprise pour le savoir, l’éducation et le service public», a-t-il ajouté.

Richard Descoings était marié à une femme, mais les rumeurs sur son homosexualité ont beaucoup circulé. Le 12 janvier dernier, dans un portrait consacré à son épouse, Nadia Marik, directrice adjointe de l’école, Le Monde écrivait: «(…) À la surprise générale elle l’épouse [Richard Descoings], lui qui n’avait jamais caché son homosexualité» (lire Nadia Marik, l’épouse qui faisait tomber les têtes). Dans une interview à Libération le 31 janvier, le directeur de Sciences Po était revenu sur le sujet, en refusant de démentir:

«On a fait mon outing forcé dans les colonnes du Monde. Je ne vois pas ce que ma prétendue homosexualité a à voir. C’est en plus survenu à l’occasion de mon mariage. Que répondre? Que je ne suis pas homosexuel? Non, rien.»

Depuis 2010, des étudiants de Sciences Po organisent chaque année une Queer Week, une initiative soutenue par le directeur, qui était venu à la conférence inaugurale de la première édition.

Photo -Kitman-, photo sous Creative Commons.

soutien yagg

Print This Post
Avatar de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef adjoint / Responsable développement. Chef de projet Tetu.com
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (16)
  • Par koupit 04 avr 2012 - 16 H 42
    Avatar de koupit

    * »les rumeurs SONT sur son »

     
  • Par tof81 04 avr 2012 - 16 H 46
    Avatar de tof81

    Peu importe les rumeurs maintenant qu’il est décédé.

    Cela ne change rien.

     
  • Par gb 04 avr 2012 - 21 H 52

    Le respect de la vie privée OK. Mais c’est triste de répondre « non rien ». Une sorte d’aveu honteux. J’espère que sa mort n’est pas liée à qqchose de sordide.

     
  • Par MONTEAU PATRICK 04 avr 2012 - 23 H 42

    Qu’on laisse reposer cet homme en paix. R.I.P.

     
  • Par Red 05 avr 2012 - 0 H 42
    Avatar de Red

    R.I.P. ! et qu’on respecte cet homme et sa mémoire.

     
  • Par juliethbravo 05 avr 2012 - 14 H 46
    Avatar de juliethbravo

    Coïncidence, hier , j’étais de jury d’examen pour l’entrée à Sciences Po : je suis enseignant dans un lycée qui a un contrat avec sciences Po pour faire intégrer l’école à des élèves par un recrutement adapté au milieu social (ZEP), et nous faisions justement passer la première épreuve de cette année à quelques candidats. C’est d’ailleurs le président du jury qui nous a annoncé son décès.
    Le bénéfice de l’action de Richard Descoings est indéniable et je tenais à lui rendre hommage, car les premiers élèves qui ont été recrutés ainsi arrivent en fin d’études et leur parcours est brillant.
    L’action de certains hommes est parfois déterminante, même s’ils s’appuient sur des équipes dont l’engagement est aussi méritoire.

     
  • Par 13oli 05 avr 2012 - 18 H 50
    Avatar de 13oli

    Je n’imaginais pas que YAGG pousserait aussi sa chansonnette autour de la mort de cet homme… Fichtre ! Que de bruit autour de la disparition d’un directeur d’école, aussi prestigieuse soit-elle… Et puis, je me contrefiche de sa sexualité mais apprendre qu’il s’était fixé une rémunération de 27.000€ !!! Là, je coince et je zappe.

    http://www.legrandsoir.info/richard-descoings-un-fonctionnaire-hors-norme.html

     
  • Par Melmont 05 avr 2012 - 20 H 46

    Mais peut-être qu’il était tout simplement bisexuel…après tout…je ne vois pas pourquoi cette hypothèse n’est même pas envisagée…

     
  • Par lysebeth 06 avr 2012 - 11 H 48

    Qu’est-ce que nous en avons à foutre que cet homme ai été homosexuel ou bisexuel c’est du domaine de la vie privée et rien d’autre. C’est vraiment désolant. Alors de la à faire des suppositions c’est d’un nul. Laissons la justice faire son travail d’enquête après il sera bien temps d’en tirer des conclusions. Qui n’ont pour moi aucun intérêt pas plus que pour un simple quidam et cela fait les choux gras des médias.

     
  • Par Xavier Héraud 06 avr 2012 - 11 H 57
    Avatar de Xavier Héraud

    @lysebeth Nous sommes sur un site LGBT et donc nous en avons quelque chose « à foutre » qu’une personnalité soit gay ou bisexuelle. Et même si la justice peut ne pas être d’accord sur le sujet nous ne considérons pas que dire d’une personne qu’elle est homosexuelle relève davantage de la vie privée que dire qu’elle est hétérosexuelle.

     
  • Par MONTEAU PATRICK 07 avr 2012 - 0 H 11

    @Xavier Héraud,

    je suis d’accord partiellement d’accord avec ton point de vue car l’homosexualité ou même la bisexualité sont tout de même des minorités sexuelles et par conséquent ne devons nous pas aussi « protéger » la vie intime au nom de la défense et de la protection des minorités sexuelles eu égard à l’homophobie qui s’exprime u peu trop souvent à notre endroit ?

    Je rappelle que les hétérosexuels ne sont jamais agressés du seul fait de leur hétérosexualité.

     
  • Par MONTEAU PATRICK 07 avr 2012 - 0 H 15

    Mais ce que je n’ai jamais compris c’est pourquoi quand on parle de l’homosexualité d’une personnalité ce serait « à priori » sale ou dégradant … Je trouve qu’être homo ou bi n’est pas en soi « sale » ou dégradant mais c’est notre société qui renvoie la sexualité à la saleté, à la déviance : le combat contre l’homophobie intériorisée est loin d’être achevé…

     
  • Par MONTEAU PATRICK 07 avr 2012 - 0 H 18

    Pour en revenir en à Monsieur, je ne le connaissais pas et c’est vrai que je n’ai pas envie de connaître sa vie privée qui ne me regarde pas. Qu’il eut été hétéro, bi, homo, « hétéro curious » SM ne rend pas moins intelligent ou plus intelligent.

     
  • Par phil86 07 avr 2012 - 23 H 22
    Avatar de

    http://www.minorites.org/index.php/3-lagence/1298-richard-descoings-le-coming-out-a-2-vitesses.html

    extraits : ‎ »C’était ce qu’on disait dans les années 80, quand les pédés crevaient comme des mouches du sida. Qu’on en soit réduit à la même hypocrisie plus de trente ans après me fout la gerbe parce que tous ces mecs sont morts pour rien. » ; « Finalement l’attitude de Descoings équivaut à dire au monde, à la société, que les histoires homosexuelles ne comptent pas, que son couple ne comptait pas, que l’amour ne compte pas. Je ne vois pas la vie privée protégée là-dedans, je vois une vie publique et une carrière protégée. »

     
  • Par Monteau Patrick 08 avr 2012 - 0 H 26

    @Phil86 et @Patrick Thévenin,

    Enfin une réponse salutaire à mes questions : je vous remercie pour votre franchise et votre audace au pays de Tartuffe.

    PM

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.