«Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme exhorte le Chili à adopter de nouvelles lois contre les crimes haineux et la discrimination après la mort d’un jeune homosexuel, a déclaré Eduardo del Buey, adjoint du porte-parole du Secrétaire général de l’Onu, vendredi 30 mars. […] Le Haut-Commissariat déplore cet acte criminel et demande instamment au Chili d’adopter une législation qui établit la haine fondée sur différents critères, y compris l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, comme un crime haineux, en pleine conformité avec les normes internationales des droits humains.»

BATTU ET TORTURÉ PENDANT SIX HEURES
Daniel Zamudio avait 24 ans. Il est mort le 27 mars, après plus de trois semaines de coma. Le samedi 3 mars, au matin, le jeune gay avait été agressé par quatre hommes, dont l’un se disait néonazi, dans un parc de Santiago. Le calvaire de Daniel Zamudio, battu et torturé, a duré six heures.

Ce meurtre a secoué tout le pays, et le gouvernement a promis d’en tirer les leçons. «Depuis le terrible assassinat de Daniel Zamudio, nous apprenons à construire une société meilleure et plus protectrice, avec plus d’amour, où personne ne sera victime de discrimination pour quelque raison que ce soit, parce que tous les Chiliens ont les mêmes droits», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Rodrigo Hinzpeter (vidéo):

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessous, cliquez sur Outrage in Chile over killing of gay man

Le président chilien Sebastian Piñera a présenté l’été dernier son projet de loi instaurant un partenariat civil, mais le texte n’a pas encore été discuté par le Parlement. «Ce que nous voulons est l’égalité devant la loi, et Daniel est l’exemple de la nécessité et de la possibilité de changer les choses», a déclaré Rolando Jiménez, président de l’association LGBT chilienne Movimiento chileno de minorias sexuales (Movilh).

Des messages de condoléances peuvent être déposés sur la page Facebook créée par le Movilh.

Voir aussi sur leblogdesogwen:
Décès du jeune chilien Daniel Zamudio
La mobilisation chilienne suite à l’agression puis au décés de Daniel Zamudio : les veillées, une marche organisée vendredi…

Ailleurs sur la toile:
Chili: Daniel Zamudio, symbole des crimes de discrimination, est mort (Global Voice)

Photo DR

soutien yagg