Invité de l’émission Elysée 2012 diffusée sur i-Télé, le candidat Jacques Cheminade était interrogé hier par Léa Salamé et Marc Fauvelle quant à sa position sur trois sujets de campagne particulièrement «clivants» (à partir de 2’25 dans la vidéo visible sur le site de la chaîne): la peine de mort, le «mariage gay» et la taxation des plus hauts revenus à 75%.

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image:

Après avoir exprimé de façon très nette son opposition à la peine capitale, Jacques Cheminade répond directement à la question sur le mariage en glissant directement vers la famille (à partir de 2’35): «Pour moi, ce qui compte, c’est l’avenir des enfants. Je veux que deux personnes d’un couple, quel que soit ce couple, aient une autorité parentale sur leurs enfants».

Est-il donc favorable à l’adoption? «Oui, je suis pour l’adoption et l’autorité parentale des deux, parce qu’il y a une responsabilité vis-à-vis de l’avenir et vis-à-vis des enfants.» Le candidat aurait pu s’arrêter ici, mais poursuit sa déclaration sur un autre sujet qui semble lui tenir à cœur (à partir de 3’00): «Il y a une autre question dont on ne parle pas, c’est le don du sang. Les homosexuels sont bloqués dans leur désir de pouvoir le faire. Il y a une grande injustice qui leur est faite». Cette prise de position n’est pas nouvelle, puisque Jacques Cheminade s’était déjà prononcé sur ce sujet lorsqu’il avait été sollicité par l’association Pourquoi Sang Priver?.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Don du Sang des Homosexuels, Réponse de Jacques Cheminade

Sur i>Télé, revenu à la question initiale qui portait sur l’ouverture du droit du mariage, Jacques Cheminade fait cependant part d’une opinion moins franche: «Ce n’est pas à moi d’en décider, mais au Parlement», déclare-t-il. «Avez-vous un avis personnel?» l’interroge la journaliste Léa Salamé. «C’est une chose qui d’un côté me choque, concède finalement Jacques Cheminade pour qui le mariage représente l’union d’un homme et d’une femme. Mais ceci dit, il y a un état des mœurs, ce n’est pas à moi de décider.»

Merci à IronicFrog pour l’information.