La plus grande salle du Gaumont Opéra Premier était pleine à craquer pour accueillir Virginie Despentes et Pascal Greggory, à l’occasion de l’avant première Yagg de Bye Bye Blondie, le 14 mars dernier.

La réalisatrice était visiblement émue par cet accueil. Elle a expliqué avoir voulu, avec ce film tiré du roman éponyme, revisiter la période des années 80 et la musique punk de cette époque.

L’histoire? Deux amies-amantes se retrouvent, 20 ans après… C’est Béatrice Dalle (Gloria) qui a suggéré à Virginie Despentes la romance lesbienne qu’elle interprète avec Emmanuelle Béart (Frances).

À l’issue de la projection, les spectateurs et les spectatrices étaient enthousiastes.

Retrouvez aussi la critique du film par Julie sur son blog YCCallmeJulie: Quand on n’a que l’amour à s’offrir en partage…