Le ministère de l’Intérieur britannique vient de lancer une consultation concernant le projet d’ouverture du mariage civil pour les couples de même sexe en Angleterre et au Pays de Galles. «Nous lançons aujourd’hui cette consultation pour aller chercher vos points de vue sur la façon dont nous pouvons supprimer l’interdiction pour les couples de même sexe d’avoir un mariage civil de manière à ce que tout le monde soit satisfait», peut-on lire dans l’avant-propos signé des instigatrices du projet, la secrétaire d’État à l’Intérieur et secrétaire d’État chargée des Femmes et de l’Égalité Theresa May (ci-dessus), et la ministre de l’Égalité Lynne Featherstone.

Les propositions de cette consultation sont:

  • permettre aux couples de même sexe de se marier à travers des cérémonies civiles,
  • maintenir les partenariats civils pour les couples de même sexe, incluant la possibilité de faire l’inscription du partenariat civil dans les lieux de culte (sur la base du volontariat et en conservant l’interdiction qu’aucun élément religieux ne fasse partie de l’inscription),
  • autoriser les trans’ à changer leur genre légal sans être contraint-e de mettre un terme à leur mariage ou partenariat civil,
  • ne faire aucune modification sur la façon dont les mariages religieux sont officialisés.

Composée de 16 questions, la consultation est accessible en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur et s’adresse à tou-te-s les Britanniques, plus particulièrement à ceux/celles qui ont contracté-e un mariage ou un partenariat civil, ou qui projettent de le faire. Sont aussi sollicitées les organisations LGBT, ainsi que les organisations religieuses, familiales et administratives.

PAS DE PARTENARIAT CIVIL POUR LES COUPLES HÉTÉROS
Après le lancement de la consultation, le militant Peter Tatchell n’a pas tardé à réagir sur le site PinkNews. S’il salue l’initiative du gouvernement, certains points sont selon lui encore sujets à discrimination. Il signale en effet une inégalité que subissent les couples de sexe opposé, puisque le partenariat civil leur est toujours refusé: «Je suis déçu que Stonewall et la Coalition for Equal Marriage ne soutiennent pas le droit pour les couples hétérosexuels de conclure un partenariat civil. C’est égoïste. Beaucoup d’hétérosexuel-le-s font campagne avec nous pour l’égalité du droit au mariage. Nous devons maintenant leur rendre la pareille en soutenant l’accès des hétérosexuel-le-s au partenariat civil s’ils/elles le souhaitent».

PAS DE MARIAGE RELIGIEUX POUR LES COUPLES HOMOS
Quelques jours plus tôt, Theresa May a réaffirmé dans le quotidien anglais The Times sa volonté d’ouvrir le droit au mariage à les couples, quelles que soient les opinions des institutions religieuses. Cependant un autre point de sa déclaration risque de susciter des désaccords: «Selon nos plans, aucun-e église, mosquée, temple, synagogue ou autre établissement religieux ne sera forcé de célébrer des cérémonies de mariage de couples de même sexe – en fait, ils ne seront pas autorisés à le faire, même s’ils le veulent. Un mariage religieux pour un couple homo restera illégal».

Pourtant plusieurs groupes religieux ont déjà officiellement fait part de leur volonté de célébrer des cérémonies de mariage de couples gays et lesbiens. Sur ce point, Peter Tatchell a lui aussi réagi: «Ayant autorisé l’an dernier des organisations religieuses à accueillir des partenariats civils dans des lieux de culte, il semble incohérent de leur refuser aujourd’hui la possibilité d’accueillir des mariages de couples de même sexe».

La consultation se terminera le 14 juin 2012.

Photo Ukhomeoffice