Dans un entretien accordé à Yagg le 12 mars, Caroline Mécary, avocate spécialisée notamment le droit des personnes LGBT et – et c’est à ce titre qu’elle intervenait – chargée des questions LGBT auprès d’Europe Écologie Les Verts (EELV), répondait aux critiques formulées par Nathalie Mestre, présidente de l’association Les Enfants d’Arc En Ciel – L’Asso! (EAC) sur les réponses d’Eva Joly au questionnaire envoyé par l’APGL aux candidat-e-s à l’élection présidentielle.

Sur son site, l’association répond à son tour. «L’objectif d’une association de défense des droits des familles homoparentales n’est pas d’être partisan, mais de proposer à ses adhérents et sympathisants une lecture de toutes les propositions faites par chaque parti, écrit le bureau d’EAC. Il s’agit, avant tout, de comparer les différents programmes quand bien même ces partis seraient des plus ouverts.»

Relevant les points d’accord («ne pas se tromper d’adversaire», «non-propositions» de la droite, «présomption de parenté»…), l’association tient néanmoins à relever que si «le programme d’Europe Ecologie Les Verts [est] avancé sur [les] questions» LGBT, il n’est pas le seul. Et de rappeler les propositions du Front de Gauche (lire Mélenchon à l’APGL: «La loi ne doit plus être un outil au service d’un modèle réduit à une construction sociale hétéro-normée») ainsi que la proposition de loi déposée en 2006 par le Parti socialiste visant à modifier l’article 310 du Code civil.

À lire sur le site Les Enfants d’Arc En Ciel – L’Asso!