Non, personne n’est mort (en tout cas, pas en vrai), mais la yaggeuse Rock publie sur son blog un post-somme sur la série qui a accompagné bon nombre de LGBT pendant des années.

À lire et voir sur le blog I Drive Alone.