France
Société | 08.03.2012 - 13 h 04 | 8 COMMENTAIRES
L’ancien ministre de droite Jean-Jacques Aillagon, ouvertement gay, votera pour François Hollande
Publié par
Dans une tribune publiée dans «Libération», Jean-Jacques Aillagon vante l'«esprit fin et subtil» du candidat socialiste ainsi que son «projet politique moderne, rigoureux et généreux».

Dans une tribune publiée dans Libération ce jeudi 8 mars, Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture et de la Communication dans les deux premiers gouvernements de Jean-Pierre Raffarin, apporte son soutien à François Hollande pour l’élection présidentielle de 2012.

«Je sais que je romps avec ce qui fut mon camp», écrit déjà au passé l’ex-président de l’Établissement public du musée et du domaine national de Versailles. «C’est pourtant le choix que je fais. Je le fais par conviction et sincérité», poursuit-il.

«ESPRIT FIN ET SUBTIL»
Dans ce texte, celui qui a fait son coming-out en 2002, deux mois avant son entrée au gouvernement («Au-delà de mon sort, c’est la situation de tous les homosexuels qui était concernée par mon engagement», confiait-il au Monde à l’époque) livre deux raisons principales à ce soutien.

Premièrement, «l’alternance politique» considérée comme «une nécessité démocratique». Deuxièmement, la personnalité même de François Hollande qui «a bien les qualités humaines et politiques requises pour être un bon président de la République». «Je sais qu’il saura, l’élection législative accomplie, susciter une nouvelle manière de gouverner, écrit Jean-Jacques Aillagon. Je crois qu’il aura la volonté constante de rassembler les Français autour d’un projet politique moderne, rigoureux et généreux. La rigueur sans la générosité est injuste et révoltante. La générosité sans la rigueur est stérile. Voilà des nuances dont François Hollande, esprit fin et subtil, est capable». Manière subtile de faire le portrait en creux d’un Nicolas Sarkozy qui, lui, n’aurait pas ces qualités-là.

RETRAITE
Oublié son remplacement à la tête du château de Versailles par Catherine Pégard, conseillère de Nicolas Sarkozy? «Si, en 2011, il a estimé que rien ne justifiait que j’y fusse prolongé au-delà de l’âge de la retraite, il m’a fait part de sa décision avec délicatesse», écrit Jean-Jacques Aillagon. C’est avec la même délicatesse que ce dernier annonce à l’actuel locataire de l’Élysée… qu’il doit prendre sa retraite.

Photo Alain Meilland

Print This Post
Avatar de Yannick Barbe
Publié par
Directeur de la rédaction de TÊTU
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (8)
  • Par tof81 08 mar 2012 - 14 H 54
    Avatar de tof81

    C’est courageux, c’est honnête et c’est franc.

    Bravo !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par ferdibarda 08 mar 2012 - 15 H 32
    Avatar de ferdibarda

    Ou alors c’est un vil calcul pour récupérer un poste important dans la culture quand Hollande sera élu. Ce ne serait pas si étonnant venant de celui qui a installé du Jeff Koons à Versailles, faisant grimper sa cote, ce qui n’était pas pour déplaire à son ami François Pinault, grand collectionneur de Koons…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Notsoblind 08 mar 2012 - 16 H 52

    Bravo, très digne et responsable, je ne crois pas au calcul politique, en tout cas pas à son âge, peut-être un double effet « Boutin/Vanneste » y serait pour quelque chose ! Dommage en revanche qu’un Frank Riester, par exemple, d’une autre génération, ne sorte pas d’avantage les crocs, qu’il a semble-t’il bien aiguisé, pour faire avancer les projets sociétaux dans ce parti…peut-être le fait-il à son rythme…?! Certains combats ne devraient pourtant pas avoir de couleur politique. Oui, l’alternance est une nécessité démocratique… Mais surtout, maintenant, le renouvellement des politiques, Quand cessera-t’on de maintenir en poste des hommes politiques croulants et confits dans leurs certitudes rétrogrades ! Oui au droit à la retraite pour tous … et même obligatoire si necéssaire ! ;)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 08 mar 2012 - 22 H 47
    Avatar de tof81

    Peut être que c’est un calcul (ou pas) , mais moi ce que je vois c’est un désistement de quelqu’un à l’UMP pour la Gauche : si ils commencent à quitter le navire cela pourrai commencer par sentir bon !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par MONTEAU PATRICK 09 mar 2012 - 1 H 03

    Il eut été inconvenant pour un homme si intelligent de rejoindre le Président sortant.
    En effet, la Présidence Sarkozy et la gouvernance Fillon ne marqueront point les esprits ni l’histoire.
    Il voulait réduire à sa plus simple expression le FN il l’a fait monter à 20% !
    François HOLLANDE est un homme de grande qualité et probité morale qui fera un Président exemplaire et arrivera à pacifier notre société en jouant sur le rassemblement et non en jouant sur les peurs et les identités.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Coline 09 mar 2012 - 9 H 18
    Avatar de Coline

    en dehors de son homosexualité, cet Aillagon n’a pas tellement de quoi faire le malin chez le peuple de gauche ! Les intermittentEs du spectacle (ou qui l’étaient encore à l’époque) en gardent un souvenir ému… Mais bon, qu’un homme de droite soutienne un candidat comme François Hollande n’est peut-être pas si étonnant que ça !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Mim 09 mar 2012 - 11 H 55
    Avatar de

    Je suis d’accord avec tof81, pas mal de personne UMPiste, en ont ras le bol de M.Sarkozy. De son attitude profondément dégradante pour la fonction de Président, de son bilan catastrophique, et des yeux doux que ses ministres font au FN.

    Effectivemment comme dit Coline, c’est pas si étonnant que ça ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par luc 09 mar 2012 - 16 H 00

    tant que les anciens du PS qui sont à l’UMP ne reviennent pas, c’est bon qu’ils y restent

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.