Anaïs dépoussière, Caravan Palace secoue et même Sinéad O’Connor s’y remet. À lire sur le blog La Bande Originale de ma vie.