Dans un courrier de 13 pages envoyé à l’Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens que Yagg s’est procuré, le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon se dit favorable à une loi pour l’adoption, le statut du parent social ou le mariage pour tous les couples. Mais il bloque sur la question de la Gestation pour Autrui.

GRANDE LOI RÉPUBLICAINE DÈS 2012
Dans sa lettre introductive, Jean-Luc Mélenchon explique les fondements de sa démarche: «La loi ne doit plus être un outil au service d’un modèle culturellement ou historiquement rétrograde réduit à une construction sociale hétéro-normée» et le préambule des réponses au questionnaire précise que c’est dès 2012 qu’une «grande loi républicaine pour l’égalité de droits et de lutte contre toutes les discriminations» devra être adoptée.

FILIATION AVEC LES PARENTS SOCIAUX
Sur la question de la filiation avec les parents sociaux, Le Front de Gauche est pour un «véritable statut du parent social au nom de l’intérêt de l’enfant.» Dans le cas des pluri-parentalités le Front de Gauche accorde pour les familles existantes un «droit à la sécurisation de liens familiaux de l’enfant, au nom de son intérêt supérieur» qui passe par une reconnaissance des couples homoparentaux sur le plan administratif.
Autre mesure annoncée par le candidat: « Pour le Front de Gauche, il faut faire évoluer la loi pour que celui ou celle qui est souvent un parent au quotidien se voie reconnaître ses droits ».

NON À LA « COMMERCIALITÉ » DU CORPS DES FEMMES
Sans surprise, le Front de Gauche est pour l’adoption pour tous les couples, «sans distinction d’orientation sexuelle». Mais il va plus loin en annonçant que les pupilles de l’État qui ne peuvent être pour l’instant adoptés que par des couples mariés, puissent l’être par d’autres couples, pacsés par exemple. Le Front de Gauche est également «favorable à l’ouverture de la Procréation médicalement assistée pour tous, célibataires, couples lesbiens…» Mais en revanche, parce qu’il est contre la « commercialité » du corps des femmes, le Front de Gauche ne souhaite pas légaliser la Gestation pour Autrui.

Retrouvez les réponses de Jean-Luc Mélenchon au questionnaire de l’APGL en cliquant ici (PDF).