Sur la bouche ou sur la joue? Le réalisateur a eu beau tenter de voir par toutes les caméras, ce n’est pas clair mais c’est un beau baiser quand même. Après son but à la 21e minute dans le match qui oppose l’équipe de France masculine de football à l’Allemagne, ce soir à Brême, Olivier Giroud a embrassé avec ferveur son coéquipier Mathieu Debuchy, qui lui avait servi un «caviar» (une passe décisive, quoi). On lui souhaite plein d’autres buts et tout plein de baisers.

[Mise à jour – 1/03/12] «Je le remercie parce que sans lui, je n’aurais pas marqué. C’est ce que je fais souvent après un but. Sur la bouche? Non, non… Je suis quelqu’un de très affectueux. N’en rajoutez pas. J’ai juste voulu le remercier» a déclaré Olivier Giroud à l’issue du match.