Homoparentalité, Mariage, Société | 22.02.2012 - 10 h 37 | 0 COMMENTAIRES
  • engagement 31
  • François Hollande
  • gilles bon-maury
  • hes
  • présidentielle 2012

HES lance une campagne en ligne sur les engagements de François Hollande pour les LGBT

Publié par
En quoi les engagements pro-LGBT du candidat Hollande vont-ils changer votre vie? Gilles Bon-Maury, de HES, en dit plus sur cette campagne participative.

Après les cartes postales, les badges, les affiches (et bientôt les t-shirts), voici le site participatif. Homosexualités et socialisme (HES) lance ce mercredi 22 février le site mon.engagement31.fr autour de l'engagement n°31 de François Hollande qui figure dans son projet présidentiel: «J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels», dans le chapitre «Je veux lutter sans concession contre toutes les discriminations et ouvrir de nouveaux droits».

En quoi les engagements pro-LGBT du candidat Hollande vont-ils changer votre vie? Telle est la question que pose cette campagne participative à l'ensemble des citoyen-ne-s, quelle que soit leur orientation sexuelle. Gilles Bon-Maury, président de HES et chargé des questions LGBT dans l'équipe de campagne de François Hollande, en dit plus pour Yagg.

Quel est l'objectif principal de cette campagne en ligne? Nous voulons montrer qu'au-delà de leur portée symbolique considérable, les propositions portées par François Hollande changeront concrètement le quotidien de beaucoup de Français. Et nous voulons également montrer que ce changement ne concernera pas seulement les homosexuels, mais aussi tous ceux qui les entourent. C'est une campagne participative. C'est le sens de nos cartes postales, qui invitent les personnes LGBT à mobiliser leurs proches. Cette campagne sur internet en est le prolongement.

Nicolas Sarkozy a fait de son refus d'ouvrir le mariage et l'adoption aux couples de même sexe l'un des axes principaux de sa campagne, au nom des valeurs qu'il défend. On sent une volonté de cliver fortement l'opinion sur ces questions. En réponse, François Hollande n'a-t-il pas intérêt à mettre davantage en avant ses engagements pour l'égalité des droits? Après les promesses non tenues et les divisions de la droite, c'est vrai qu'on pouvait attendre de Nicolas Sarkozy qu'il évite ce sujet. Il a fait le choix inverse, en faisant du refus des droits des homosexuels un axe identitaire de sa campagne. Sur ce sujet comme sur d'autres, il a choisi de diviser et de stigmatiser.

Une campagne n'est pas un dialogue entre les candidats, mais un dialogue entre les candidats et les Français. François Hollande a mis en avant ses engagements pour l'égalité des droits dès son discours d'investiture, puis lors de son discours à Strasbourg devant les jeunes, puis lors de son discours au Bourget… Il n'a pas modifié son discours en fonction de la campagne du candidat sortant. Le choix qui se présente aux Français le 22 avril est clair.

Sur le site, un espace est réservé aux maires qui «s'engagent». De quoi s'agit-il? Quel-le-s seront les premier-e-s élu-e-s à témoigner? Nous publierons sur cet espace une série de vidéos très courtes, montrant des élus municipaux souhaitant pouvoir marier tous les couples sans discrimination. Cela répondra très bien aux pétitions hostiles que des maires ont signé à plusieurs reprises sur la question du pacs, du mariage ou de l'adoption. Nous sommes en train de les tourner, en Gironde, dans le Rhône, dans le Loiret, à Paris… Nous les dévoilerons au fur et à mesure, à partir du 1er mars!

Print This Post
Photo du profil de Yannick Barbe
Publié par
Directeur de la rédaction de TÊTU
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.