Le 17 février dernier sur Paris Première (puis en rediffusion le 19 février sur M6), Didier Lestrade et Christine Boutin étaient sur le plateau de Zemmour et Naulleau. Au menu, «valeurs de droite», «retour de l’ordre moral» et affaire Vanneste.

LA «BOMBE ATOMIQUE» DE CHRISTINE BOUTIN? UNE GRÈVE DE LA FAIM
Christine Boutin, seule au début de l’émission, est revenue sur le retrait de sa candidature à la présidentielle au profit de Nicolas Sarkozy. Au passage, on apprend que la «bombe atomique» que la présidente du Parti chrétien démocrate était prête à lâcher sur Nicolas Sarkozy et l’UMP si elle n’avait pas réussi à obtenir ses 500 parrainages était… une grève de la faim.

DIDIER LESTRADE EN COLÈRE
Elle est ensuite rejointe (à partir de 21min 40s dans la vidéo ci-dessous) par Didier Lestrade, cofondateur d’Act Up-Paris et auteur de Pourquoi les gays sont passés à droite (Seuil). Les échanges sont vifs entre Éric Zemmour, dont on connaît les positions contre l’égalité des droits (lire: Éric Zemmour à l’UMP: «Vous avez déjà supprimé la Halde, il ne faut pas vous arrêter en si bon chemin») et l’écrivain militant. Quand le premier assène que la communauté gay n’existe pas, on sent Didier Lestrade ému et en colère, rappelant le «combat de sa vie», la lutte contre le sida, et combien la mobilisation de cette communauté a compté, justement. Éric Zemmour n’en a visiblement strictement rien à faire. Pour rester poli.

Enfin, comme Didier Lestrade, on restera quelque peu interdit devant le dernier argument zemmourien qui tue: la gauche utiliserait le mariage des couples de même sexe pour «dissimuler sa soumission au capitalisme financier et mondialisé». Car dans la tête du polémiste, c’est entendu, les classes populaires (comprendre bêtes et arriérées) sont forcément contre le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels.

Rappelons que Didier Lestrade sera l’invité d’un chat avec les internautes de Yagg ce mardi 21 février, de 18h30 à 19h30.

Pour voir la vidéo de l’émission, cliquez sur l’image ci-dessous: