Geneviève Pastre, figure du militantisme LGBT, est morte la nuit dernière à l’âge de 87 ans. «Ce blog est amené à disparaître, comme moi-même, dans peu de temps, écrivait-elle sur son blog le 15 février dernier. Laissez-moi vos réflexions, remarques, traces de vie et de vous, je saurai qu’en faire où que je sois. Merci à vous tous».

Poétesse, auteure d’essais (De l’amour lesbien, en 1980), chercheuse, directrice de collection littéraire (Les Octaviennes) et de maison d’édition (Les Éditions Geneviève Pastre), elle n’avait cessé depuis la fin des années 70 de multiplier les initiatives pour porter la voix des personnes LGBT. Elle fut notamment une ardente défenseure de la mémoire des déportés homosexuels.

FRÉQUENCE GAIE
En 1982, elle devient la présidente de la radio associative Fréquence Gaie. Elle fut également à l’origine des Mauves, un parti politique gay et lesbien, et tenta une candidature à l’élection présidentielle de 2002, sans parvenir à recueillir les 500 signatures nécessaires.

Geneviève Pastre sera incinérée lors d’une cérémonie, le 22 février, à Saintes (Charente Maritime). Ses cendres seront dispersées en mer, conformément à ses vœux.

[Mise à jour à 13h50] Sur son blog, Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture, «salue une grande militante, une femme d’exigence qui n’acceptait aucune compromission qu'[il a] eu la chance de connaître. Merci Geneviève Pastre d’avoir été un exemple pour beaucoup de jeunes homosexuels-les en recherche de modèle».

Retrouvez Geneviève Pastre dans l’émission Good As You lors d’un débat organisé après le premier tour de l’élection présidentielle de 2002 et le choc du 21 avril:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Good As You – Débat élection présidentielle avril 2002