Intitulée Déclarations homophobes: l’arbre qui cache la forêt?, l’édition du 16 février dernier de 28 minutes, l’excellent magazine d’information présenté par Élisabeth Quin, revenait sur les propos de Christian Vanneste niant la déportation des homosexuels en France.

Autour de la table, le cinéaste Jacques Martineau, co-réalisateur avec son compagnon Olivier Ducastel de L’arbre et la forêt dont l’histoire s’inspire largement de celle de Pierre Seel, déporté en raison de son homosexualité pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais aussi Didier Lestrade, écrivain et militant gay (qui sera en chat avec les internautes de Yagg le 21 février), Louis-Georges Tin, président du comité Idaho et Stéphane Clerget, pédopsychiatre.

L’idée était d’élargir le débat à l’homophobie en général, l’égalité des droits, l’urgence de la mise en place de vraies politiques d’éducation à la sexualité et à la diversité à l’école, etc. Le résultat est intéressant (si l’on oublie la très médiocre chronique web en fin d’émission).

À voir ou à revoir sur Arte +7 et ci-dessus.