Il y a trèèèès longtemps, en 2006, le couple que forment Brad Pitt et Angelina Jolie, affectueusement appelé Brangelina par les fans, avait promis de ne pas se marier tant que tout le monde ne pourrait pas en faire autant. Oui mais voilà, c’était il y a trèèèès longtemps, et là, les Brangelina commencent à en avoir ras la casquette d’attendre.

«En fait, nous aimerions bien [nous marier], explique Brad Pitt dans un long entretien au Hollywood Reporter, et cela a l’air de plus en plus important pour nos enfants. Nous avons déclaré il y a un bout de temps que nous ne le ferions pas tant que tout le monde ne le pourrait pas. Mais je ne pense pas que nous pourrons nous y tenir. Cela comptent tellement pour mes gamins, et ils réclament énormément. Et c’est important pour moi aussi, ce type d’engagement.»

En septembre dernier, sur le plateau d’Ellen DeGeneres, Brad Pitt avait déjà évoqué cette possibilité et la pression des enfants, mais avait réaffirmé sa promesse (voir Non, les Brangelina ne se marieront pas tant que les couples homos ne le pourront pas). En décembre, Angelina Jolie balayait la question.

Le journaliste du Hollywood Reporter pousse et un peu et veut savoir si Brad a demandé Angie en mariage: «Je ne vais pas aller plus loin, répond l’acteur. Mais être amoureux de quelqu’un, élever une famille avec quelqu’un, vouloir s’engager et ne pas pouvoir le faire, c’est grotesque, simplement grotesque.» On est bien d’accord. Mais à la différence des Brangelina, les couples gays et lesbiens qui souhaiteraient se marier n’ont pas le choix. Et eux aussi trouvent le temps long…

Photo Frank W. Ockenfels 3 / The Hollywood Reporter