Au quotidien, Ari Solomon crée des bougies décalées. Avec sa sœur, il a lancé une gamme qu’ils ont nommée «une odeur de scandale». Quand il a un peu de temps libre, Ari en profite pour poster des vidéos humoristiques sur son compte YouTube. Dans la lignée des «conneries que disent les filles», il s’est moqué des travers des végétaliens (il est lui-même végétalien). Mais il a aussi voulu égratigner les homophobes avec une vidéo qui les invite chaleureusement à utiliser un produit miraculeux qui les «guérira»…

La traduction de la vidéo:
«La vue de deux hommes se tenant la main vous met-elle en colère? L’évocation du mariage de deux personnes de même sexe vous rend-elle irritable ou hostile? Considérer les couples homos comme des familles légitimes suscite en vous une rage inexplicable? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être d’une maladie appelée homophobie.

Heureusement, grâce aux miracles de la science, il y a désormais une solution. Il est temps que vous en sachiez plus sur «Bite». «Bite» est un remède naturel qui peut être administré par voie orale ou anale autant de fois par jour que vous le souhaitez.

Il n’y a aucun risque d’overdose avec «Bite». Mais vous pourrez ressentir un certain inconfort au début. C’est tout à fait normal et cela passera. Aucune réaction allergique à «Bite» n’a été relevée et vous pouvez prendre «Bite» avec de l’alcool.

Prenez soin de vous munir d’une protection appropriée lorsque vous utilisez «Bite» afin d’éviter des complications connues sous le nom d’IST. Parlez-en à votre médecin si vous utilisez «Bite» plus de six fois par jour pendant plus d’un mois. Ce pourrait être le symptôme d’une addiction.

Utiliser «Bite» peut entraîner d’autres effets positifs, notamment une réduction de l’anxiété et de la dépression, un nouvel engouement pour la vie et un sentiment général de sérénité. Des états d’euphorie ont également été répertoriés.

Alors qu’attendez-vous? Parlez dès aujourd’hui de «Bite» à votre docteur. Nous sommes certains que vous en avez besoin et il ne fait aucun doute que vous aimerez ça.»

soutien mur-violet